Alain Casanova est de retour au TFC

Une nouvelle saison intense à prévoir
Le groupe de la National 3 connu
De retour sur l'île du Ramier !
Max Gradel est (définitivement) Toulousain

Avec un nouveau staff

Date de dernière mise à jour le 27/06/2018 à 17h30

Alain Casanova est de retour au TFC

Fort d’une expérience incomparable au coeur du club de la Ville rose, Alain Casanova retrouvera la tête du groupe toulousain lors de la reprise. Avec le meilleur bilan comptable des entraîneurs violets depuis la remontée du TFC dans l’élite en 2001, « Coach Casa’ » aura à coeur de redonner au Toulouse Football Club une place plus conforme à ses ambitions sportives.

Il est de retour sur l’île du Ramier, chez lui. Après trois années passées loin de la cité haut-garonnaise, avec notamment un passage sous les couleurs du Racing Club de Lens, Alain Casanova va bel et bien retrouver le Toulouse Football Club. Il faut dire que le natif de Clermont-Ferrand connaît certainement mieux que quiconque l’envers du décor de la maison violette. Joueur, entraîneur des gardiens, adjoint, puis coach principal sept saisons durant (mai 2008 - mars 2015), le dernier technicien à avoir guidé les Violets sur la scène européenne retrouvera ce club « qui occupe une place particulière dans son coeur ».

Les destins de la formation haut-garonnaise et du vice-champion d’Europe 1991 sont intimement liés. Après trois saisons comme portier du club de la Ville rose (avec 80 rencontres disputées), Alain Casanova intègre le staff sportif de Rolland Courbis à l’intersaison 1995, s’occupant dans un premier temps des gardiens. Progressivement, l’homme aux 272 rencontres dans les buts du Havre (1985-1990) prend du galon, devenant adjoint d’Erick Mombaerts, et participant grandement à l’épopée des Pitchouns. Les deux anciens pensionnaires de l’INF Vichy permettent alors à Toulouse de retrouver l’élite du football français, en seulement deux saisons. Toujours adjoint sous l’ère Baup (2006-2008), qui enverra le TFC jusqu’en Ligue des Champions, Alain Casanova finit par devenir coach principal au début de l’exercice suivant, pour la réussite qu’on lui connait.

Avec le meilleur ratio de points obtenus en Ligue 1 depuis la remontée pour un entraîneur toulousain, Alain Casanova mène le TFC jusqu’en Europa League dès sa première année, fort d’une quatrième place, tout en le pérennisant à tous les étages. Ajoutons également à son bilan deux demi-finales de coupe nationale. Mais ses états de service ne s’arrêtent pas là : entreprise dès 2001, la politique de formation se développe, profitant pleinement des infrastructures du Centre Gérard-Rabier, inauguré en 2005. Symbole des performances et de la solidité du club : entre 2010 et 2014, le club violet termine à quatre reprises dans la première partie de classement. En parallèle, le Centre de Formation enregistre de précieuses performances, devenant alors le troisième club formateur français, le neuvième européen. Une progression illustrée par les premières apparitions des jeunes pousses violettes au coeur du groupe professionnel (Steeve Yago, Jean-Daniel Akpa-Akpro, Adrien Regattin, Mohamed Fofana).

Nombre de révélations sportives doivent également être attribuées au technicien de 56 ans, à l’image de la saison exceptionnelle d’André-Pierre Gignac (2008-2009), riche de 26 buts et de premières sélections tricolores. Les exploits des Pitchouns Moussa Sissoko, Etienne Capoue et Wissam Ben Yedder ont également débuté sous l’ère Alain Casanova, sans oublier les progressions de Daniel Congré, Franck Tabanou ou encore de Serge Aurier. A l’appui de nombreux témoignages de ces « anciens », la personnalité franche mais profondément humaine du «coach Casa’» ressort systématiquement :

« Alain est un grand homme. Il est toujours à l'écoute du moindre problème des joueurs et il ne laisse rien au hasard dans son club. En tant qu'entraîneur, il a été très important dans ma carrière. Il m'a enseigné la rigueur sur un terrain de foot et cela m'a permis de beaucoup progresser dans mon jeu. » [Mauro Cetto]

« Il est toujours derrière moi. Il me demande de ne rien lâcher. Alain Casanova est toujours de bon conseil. Si je suis resté à Toulouse, c’est grâce à lui. Il m’a dit qu’un livre était fermé et qu’on en ouvrait un autre. Ca a servi de déclic, le message était fort. Quand il m’a dit ça, j’ai senti quelqu’un de juste et d’honnête. Que ce soit mentalement ou physiquement, il m’a fait évoluer. Il a su me remettre sur les bons rails.» [André-Pierre Gignac]

« Alain Casanova m'a énormément apporté durant toutes ces années à ses côtés. L'attaquant que je suis aujourd'hui lui doit beaucoup. Les longues années consécutives du club en Ligue 1 sont également le fruit de son travail à la tête du groupe professionnel.» [Wissam Ben Yedder]

Fort d’une expertise incomparable à la tête du groupe professionnel toulousain, Alain Casanova s’est engagé avec le TFC et retrouvera en cette fin du mois de juin 2018 un contexte au sein duquel il a déjà su faire s’épanouir un groupe longtemps ancré dans la première partie de tableau de Ligue 1. Il sera accompagné de trois adjoints : Jonathan Silva De Oliveira, Denis Valour et Issou Dao. Pascual Josep Trabal aura la responsabilité de l’entraînement des gardiens, Baptiste Hamid la préparation physique de l’équipe.