Jessy Pi est le nouveau milieu de terrain du TFC

Quelle puissance!
Le rush de Moussa Sissoko face à la Suisse
Adroit et précis à longue distance!
La stat marquante sur Jessy Pi

Il signe 4 ans!

Date de dernière mise à jour le 23/06/2016 à 11h25

Jessy Pi est le nouveau milieu de terrain du TFC

En ce premier jour de l'été 2016, le TFC enregistre la signature de Jessy Pi, milieu de terrain appartenant à l'AS Monaco, qui s'est révélé ces deux dernières saisons au haut niveau sous le maillot troyen.

Jessy Pi, 22 ans, profil en devenir tout comme Christopher Jullien, première recrue du mercato toulousain, s'est donc engagé ce 21 juin en faveur du Toulouse Football Club, après avoir passé avec succès sa visite médicale. Ce joueur très complet évoluait depuis deux ans à l'ESTAC où il fit mieux que découvrir les exigences du haut niveau. En 2015 d'abord, il fut élu meilleur espoir de Ligue 2 après le titre de champion des Troyens. Quant à cette saison, dans un collectif aubois pourtant en difficulté, il s'affirma en Ligue 1 comme l'un des milieux de terrain en devenir du championnat.

Né à Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence, c'est à l'AS Monaco que Jessy va apprendre le métier de footballeur professionnel. Il va d'ailleurs vivre ses premières émotions sportives dans les rangs des équipes de jeunes de la Principauté. En effet, en 2011, il remporte la Coupe Gambardella face à l'AS Saint-Etienne, au cours d'une séance de tirs au but qui le verra remporter son duel. Cette génération 93 du club monégasque est riche en talents et Jessy s'affirme saison après saison aux côtés des internationaux Layvin Kurzawa, Yannick Ferreira Carrasco et d'un certain Marcel Tisserand. En CFA d'abord, dont il est l'un des piliers, avant d'attirer l'attention du récent champion d'Angleterre avec Leicester, Claudio Ranieri. Le très réputé entraîneur italien l'intègre alors au sein d'un groupe professionnel qui a notamment vu débarquer la doublette colombienne Falcao et James Rodriguez. Malgré la concurrence, les efforts du milieu de terrain payent puisqu'il fait ses débuts en Ligue 1 un soir de septembre 2013, au Vélodrome face à l'Olympique de Marseille. Jessy Pi entre en jeu à la place de l'expérimenté international français Jérémy Toulalan, dont il devait peut-être épier les moindres faits et gestes avant de devenir coéquipiers.

Disposant d'un temps de jeu limité (5 matchs de Ligue 1 joués pour 2 titularisations lors de la saison 2013/14) dans cet effectif monégasque très concurrentiel - Toulalan, Moutinho, Kondogbia, Fabinho évoluent dans un registre proche du sien -, Jessy Pi doit se résoudre à quitter ce Rocher qu'il aime tant pour continuer de grandir, pour aller trouver du temps de jeu ailleurs et s'aguerrir au très haut niveau. Ainsi, il prend la direction de l'Aube, prêté à l'ESTAC, alors en Ligue 2. Au sein du groupe troyen, sous la tutelle de Jean-Marc Furlan, le droitier ne va pas tarder à prendre son envol. Joueur de devoir, il va participer à l'ensemble des 38 matchs de cette saison 2014/15 de Ligue 2 (30 titularisations, 1 but et 2 passes décisives) qui verra le club champenois être sacré champion. Humble, Jessy préfèrera d'ailleurs s'attarder sur les performances collectives de son équipe plutôt que sur son titre de Révélation de L2!

 

Une fois la reconduction de son prêt à l'ESTAC pour une seconde année consécutive enregistrée, le milieu, à la fois récupérateur et relayeur, attaque donc sa première année en Ligue 1 dans la peau d'un véritable titulaire. Et malgré le parcours délicat de Troyes tout au long de cet exercice 2015/16, les performances de Jessy Pi ne passent pas inaperçue. Très régulier (avec 37 matchs de L1 joués dont 35 titularisations, il est le troyen le plus utilisé), le jeune joueur, posé et passionné par son sport, fait notamment la démonstration de sa polyvalence, capable à la fois d'orienter le jeu de son équipe mais aussi doté d'une faculté à lire le jeu adverse intéressante défensivement.

Les supporters toulousains auront peut-être également remarqué sa qualité de frappe (5 buts marqués toutes compétitions confondues cette saison). On se souvient en effet que, lors de la venue des Troyens au Stadium il y a quelques semaines à peine, il n'avait pas hésité à tenter sa chance de 30 mètres, obligeant Alban Lafont à s'employer pour sortir son tir du cadre...

 
L'arrêt salvateur d'Alban Lafont contre Troyes par TOULOUSEFOOTBALLCLUB

Le Toulouse Football Club est heureux d'enregistrer l'arrivée dans son effectif de ce joueur aux qualités nombreuses et souhaite à Jessy Pi le meilleur sous ses nouvelles couleurs!