Saison 2013 - 2014

Saison compliquée mais fin heureuse !

Saison 2013 - 2014

Malgré de deux sessions de Mercato rythmées par un grand nombre de mouvements, la saison 2013-14 du Toulouse FC a surtout été celle de la confirmation du talent de plusieurs joueurs. Alors que la phase aller a démarré de la pire des manières (3 N et 2D, 19ème place au classement), les Violets redressent rapidement la barre à l’Automne grâce à une série victorieuse de quatre matches en 5 journées de Ligue 1.

Cet exercice de championnat est émaillé par une histoire de série comme celle, entre le 5 décembre 2013 à Lyon (1-1) et le 29 mars 2014 à Ajaccio (2-2), de huit rencontres consécutives de L1 sans défaites (5V, 3N). Une réelle performance qui projette les Toulousains vers le haut du tableau et offre alors des espoirs retrouvés d’Europe, vite disparus à la suite d'un maigre petit succès enregistré sur les sept ultimes matches. Derrière le duo remarqué et marquant, Aurier/Ben Yedder, le collectif du TFC réussit donc à relever la tête aux deux tiers de la saison poussé aussi par cette faculté à remonter au score et à glaner un nombre de points considérables (19 exactement) après avoir concédé l’ouverture du score… Un record hexagonal !

Dans les moments les plus inextricables, l’international ivoirien Serge Aurier bâtit sa réputation de défenseur le plus décisif sur la scène continentale (6 buts, 6 passes décisives) tandis que l’attaquant Wissam Ben Yedder gravit les échelons de buteurs à sang froid en enregistrant son meilleur total de réalisations personnelles sous le maillot téféciste (16). Une illustre saison pour "Wiss" dont le premier triplé de sa carrière intervient contre le FC Sochaux (5-1), un événement toulousain disparu depuis quasiment six ans jour pour jour (Elmander contre Bordeaux, 4-3, 2 décembre 2007). Le second hat-trick, lui, se déroule à la 38ème journée face à des Valenciennois relégués et qui procure finalement au deuxième meilleur buteur de L1 son fameux record individuel.

Dans la lignée de son compère offensif, le Danois Martin Braithwaite démontre que son recrutement estival n’est en rien galvaudé en marquant pour sa part 7 buts et délivrant 6 offrandes décisives au cours de sa toute première saison sur les pelouses de Ligue 1. Une saison pleine de perspectives où le Tèf' termine 9ème du championnat malgré un bilan sportif au Stadium défécitaire heureusement rattrapé par une invulnérabilité en déplacement de haute volée durant la phase retour !