25/10/2009
Stéphane Lièvre
Défenseur - 2000-2006

Biographie

Stéphane Lièvre est né le 3 octobre 1972 à Paris.

Tout jeune, il commence le football dans le club Rathelot 80 à Nanterre (92). Il intègre la section sport étude du collège et lycée qu’il a fréquenté de la 4ième à la Terminale à Versailles. Il est formé au poste d’attaquant avant d’être recruté par le SM Caen en 1992. Daniel JeanDupeux l’entraineur caennais le change de poste, il le fait jouer défenseur latéral gauche pour mettre à profit sa bonne pointe de vitesse.

Sa première saison en pro en division 1, il joue peu, seulement 4 matchs. Son premier match est contre Montpellier, ils perdent par 2 buts à 0. Progressivement il sera plus utilisé, la saison suivante il jouera 12 matchs. Puis sa 3ième saison, de 1994 à 1995, il devient enfin titulaire en défense, il joue 32 matchs, Pierre Mankowski, le nouvel entraineur lui donne sa chance.

La saison 1995-1996, les caennais descendent en seconde division après avoir terminé 19ième la saison précédente. Cette saison, ils se relancent et terminent premier du championnat de seconde division. Stéphane Lièvre obtient ainsi son premier titre dans son palmarès. La saison suivante, l’équipe remonte donc en division 1 mais n’y reste pas à la fin de la saison. Ils terminent 17ième place synonyme de relégation du fait du changement opéré par ligue : pour la saison suivante la division 1 comportera 18 clubs. Cette fois-ci Stéphane Lièvre ne reste pas à Caen pour jouer en division 2, il est recruté par le FC Nantes.

L’ancien caennais démarre donc la saison 1997-1998 en ligue 1. Il s’intègre parfaitement dans le groupe nantais et joue quasiment tous les matchs. Il joue même le tour qualificatif de l’UEFA avec les nantais, ils s’arrêteront à ce stade de la compétition éliminés par l’AGF Århus. Pour le championnat, il se contentera de jouer le ventre mou, le maintien étant assez vite assuré.

La saison suivante, Stéphane Lièvre ne joue pas, il est victime d’une sérieuse blessure : une fracture au 5ième métatarse du pied droit lors de l’été 98.

Il reprend la compétition lors de la 4ième journée de la saison 1999-2000 puis enchainera les matchs de ligue 1 et de Coupe de France. Il prend part aussi aux matchs de l’UEFA, affrontant Ionikos club grec (contre lequel il marqua un but) et l’Inter Bratislava club slovaque aux premiers et second tours. En 16ième de finale, il rencontre les anglais d’Arsenal contre qui les nantais se feront éliminer. Pour clôturer leur saison, les nantais remportent la Coupe de France, étoffant ainsi son palmarès d’une deuxième ligne. Malgré cette bonne saison, Stéphane Lièvre préfère quitter le club nantais. Les derniers matchs, il n’est plus titulaire, la concurrence de la jeunesse nantaise le pousse à relever un autre défi avec un nouveau club.

Stéphane Lièvre est libre de tout contrat, intéressé par le discours d'Alain Giresse l’entraineur, Didier Couécou et Alain Merchadier les directeurs sportifs du Toulouse FC, il s’engage avec le club toulousain en signant son contrat le 22 juin 2000.

Dès les premiers matchs amicaux, Stéphane Lièvre se fait apprécier des supporters toulousains. Il se montre rapide avec une belle vitesse de course puis une jolie frappe du gauche, qualité appréciable pour un défenseur ! Il joue quasiment toute la première partie de saison avant de se blesser à la mi-décembre. A l’entrainement, il subit un choc, il souffre d'une fracture du cinquième métatarse du pied gauche nécessitant une opération. Sa saison est terminée, il ne pourra pas revenir sur les terrains aider ses coéquipiers à se maintenir. Le Toulouse FC est relégué, Stéphane décide de rester au club afin d’accompagner la nouvelle génération dans l’opération « remontée ». Il décide de faire un sacrifice financier en acceptant que le club réduise son salaire du triple de ce qu’il gagnait. Dans cette aventure, il motive Christophe Revault] et [[William Prunier, ces 3 joueurs encadreront les Pitchouns en leur faisant part de leurs expériences d’anciens.

Sa blessure guérie, il participe aux matchs d’avant-saison et il est prêt pour jouer la première journée de championnat. Il assume pleinement son rôle de cadre prodiguant des conseils aux jeunes de l’équipe. Il accomplit une saison pleine de 35 matchs en inscrivant 2 buts qui le mène une montée en ligue 2 après le dernier match contre Brest.

Ainsi en 2002, Stéphane Lièvre connait la ligue 2 pour la seconde fois. Il fait toujours partie des piliers de l’équipe, il joue quasiment tous les matchs. Le TFC est premier au classement, Stéphane Lièvre est champion de ligue 2. Les anciens ont réussit la mission « montée en ligue 1 en deux ans » avec les pitchouns. Erick Mombaerts en était pleinement satisfait, il parlait de Stéphane Lièvre en ces termes « Il m'a surpris, vraiment. Il lui a fallu une première année en National pour s'adapter à son nouveau poste de stoppeur. Là, on voit cette année qu'il a pris ses marques. Et surtout, il est très constant, très performant. En plus, c'est un très bon équipier. »

Il continue sa progression, son rôle de cadre en ligue 1 lors de la nouvelle saison 2003-2004. Il réussit une bonne saison. Il enchaine une nouvelle saison en ligue 1 en 2004-2005. Mais petit à petit il joue moins, en défense centrale sont plus souvent titularisés Lucien Aubey et Dominique Arribagé.

Ainsi il joue sa dernière saison de professionnel en 2005-2006, il met fin à sa carrière l’été 2006. Stéphane Lièvre intègre le staff technique du club toulousain. Il s'occupe de la vidéo pour préparer les matchs. Il réalise des montages individuels et collectifs permettant de cibler les forces et faiblesses de nos futurs adversaires.

En parallèle, il est également superviseur, il lui arrive de se déplacer dans les stades pour analyser le jeu des différents adversaires ou pour déceler d’éventuelles recrues.

 

Carrière de joueur

Les statistiques sont à jour pour le 09/12/2010

Statistiques

Saison Club Championnat Coupes nat. Coupes d'Europe
Div. J. B. J. B. J. B.
1992-1993 SM Caen
D1 4 0 - - -
1992-1994 SM Caen
D1 12 0 - - -
1992-1995 SM Caen
D1 32 0 - - -
1992-1996 SM Caen
D2 35 3 - - -
1992-1997 SM Caen
D1 32 0 - - -
1997-1998 FC Nantes D1 31 1 C3 2 0
1998-1999 FC Nantes D1 - - -
1999-2000 FC Nantes D1 21 0 C3 5 1
2000-2001 Toulouse FC D1 17 0 - - -
2001-2002 Toulouse FC Nat. 33 3 - - -
2002-2003 Toulouse FC L2 36 0 - - -
2003-2004 Toulouse FC L1 28 0 - - -
2004-2005 Toulouse FC L1 12 0 - - -
2005-2006 Toulouse FC L1 6 0 - - -

 

Palmarès

 

Anecdotes

  • Premier match en D1 : le 8 août 1992, Montpellier HSC - SM Caen (2-0)
  • Premier but en D1 : le 11 avril 1997, SM Caen - SC Bastia (2-2)
  • Ses coéquipiers toulousains le surnommaient "Panpan"
  • Jeune, il supportait le Paris St Germain et ses modèles de joueurs étaient Dominique Bathenay et Max Bossis

 

Photos

 

crédit photo : afterfoot.com

 

 

Stéphane Lièvre