Accrocheurs, les Violets arrachent
un bon point à Nice !

Partager l'article
Publié le 15/03/2019 à 21h17
Modifié le 19/03/2019 à 09h35

Punis sur un coup-franc à la vingtième minute de jeu, les Violets n'ont rien lâché, et fini par être récompensés de leurs efforts à deux minutes du terme. Un nul plus que logique, sur la pelouse de Niçois jusqu'alors injouables à domicile. Bien joué ! 


OGC Nice 1 - 1 Toulouse FC

  • Allianz Riviera - Ligue 1 Conforama - Journée 29
  • Score à la mi-temps : 1-0
  • Arbitre : Monsieur Thual, assisté de Messieurs Boutry et Lombard
  • Avertissements : Sylla (24')
  • Buteurs : Cyprien (20') - Mubele (88')

Les temps forts

  • 2' : Centre de Max-Alain Gradel pour Mathieu Dossevi au coeur de la surface. Malgré l'élan, l'ailier violet ne cadre pas sa tête.  
  • 20' : Coup-franc aux 30 mètres plein axe, consécutif à une faute de Kalidou Sidibé sur Tameze. En spécialiste, Cyprien prend ses responsabilités et trompe Mauro Goicoechea d'une très belle frappe, au rebond imparable. (1-0)
  • 23' : Second coup-franc local, toujours pour Cyprien, cette fois à l'entrée de la surface. La lourde frappe du milieu français, touchée par un joueur dans le mur, vient s'écraser sur la barre toulousaine.  
  • 25' : Enorme temps-fort niçois, qui se conclue par une tentative de Saint-Maximin non cadrée. Le très bon début de rencontre des Violets a été éclipsé par le but des Aiglons.   
  • 33' : Récupération haute de Kalidou Sidibé, qui permet un peu plus loin à Mathieu Dossevi de centrer. Yaya Sanogo est le premier au point de penalty à reprendre le cuir, mais Dante veille et dévie en corner. Celui-ci ne donne rien.  
  • 39' : D'une main ferme décisive, Mauro Goicoechea prive Atal du but, alors que l'hyper-actif ailier niçois avait tenté de le surprendre en feintant une passe en retrait pour prendre lui même sa chance. 
  • 45' : Au tour de Benitez de s'illustrer, avec une superbe horizontale sur une frappe pourtant surpuissante signée Ibrahim Sangaré des 25 mètres. Quelle occasion, quel arrêt ! 

 

  • 60' : Resté devant après un corner dégagé par la défense niçoise, Christopher Jullien fait le geste juste pour offrir une superbe occasion à Max-Alain Gradel, face au but. Malheureusement, la reprise du capitaine est complètement dévissée, et finit en tribunes. 
  • 63' : Après avoir pris de la vitesse, Allan Saint-Maximin entre dans la surface puis arme. Le tir, dévié par Gen Shoji, est repoussé par un Mauro Goicoechea vigilant. Un minute plus tard, Atal a lui aussi la chance de breaker, mais force trop sa tentative. 
  • 72' : Alors qu'ils attaquaient en nombre, les Violets se font contrer et passent proche du break. Il faut un superbe retour de Gen Shoji pour contrer une frappe de Sacko, face au but.  
  • 74' : Enorme pétard des 35 mètres d'Ibrahim Sangaré. Battu, Benitez est tout heureux de voir le cuir passer à côté de ses cages. 
  • 88' : Alors qu'ils poussaient depuis plus de trente minutes, les Violets sont récompensés de tous leurs efforts. Firmin Mubele, à la retombée d'un ballon mal dégagé, parvient enfin à tromper la forteresse Benitez ! (1-1)


Les compositions

OGCN : Benitez - Herelle, Sarr, Dante, Boscagli - Danilo, Cyprien, Tameze (puis Lees-Melou 64') - Atal, Ganago (puis Sacko 68'), Saint-Maximin (puis Srarfi 79') (ent : Patrick Vieira) 

TFC : Goicoechea - Amian, Shoji, Jullien, Sylla (puis Moubandje 46') - Sidibe (puis Durmaz 70'), Sangaré, Garcia (puis Mubele 86') - Dossevi (puis Durmaz 75'), Gradel (c), Sanogo (ent : Alain Casanova)


La réaction de Yaya Sanogo sur beIN Sports

"Franchement, je trouve que c'est un bon point. Nous avons fait un bon match ce soir et nous sommes récompensés de nos efforts dans les dernières minutes. C'est un bon point de pris ici à Nice, nous sommes satisfaits.

Oui, nous nous sommes pris en charge avant l'important rendez-vous remporté face à Guingamp. Nous nous sommes parlés, nous nous sommes dits les choses et nous mettons en pratique ces paroles. Nous prenons un point ce soir, il faudra s'en contenter avant la trêve. Maintenant, il va falloir bien travailler pour revenir d'attaque à la reprise !

Nous recevrons le PSG dans quinze jours au Stadium. Ce sera un match difficile mais nous mettrons tous les ingrédients dans ce match pour faire le meilleur résultat possible."

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus