Achille Emana, Champion
CONCACAF !

Partager l'article
Publié le 26/06/2015 à 11h48
Modifié le 26/06/2015 à 11h48

"La Pantera de Mexico", ancien toulousain emblématique de 2001 à 2008, a remporté l'une des compétitions majeures du continent américain (Nord, Central et Caraïbes). Champion de Ligue 2 avec les Violets en 2003, une nouvelle ligne de son palmarès s'est écrite dans la chaleur de la nuit mexicaine.

Arrivé l'été passé dans la capitale du Mexique, au club du CD Cruz Azul, en provenance des Émirats Arabes Unis (El Wasl), Achille Emana a été sacré cette nuit dans la Ligue des Champions nord-américaine. Durant cette lutte au titre suprême, le natif de Yaoundé a marqué quatre réalisations.
Quand on se souvient de son triplé en septembre pour son tout premier match en Bleu (Coupe CONCACAF, 3-0 contre Valencia FC d'Haïti), l'international camerounais a trouvé toute sa place au sein de la "Maquina celeste". Leader du championnat (Primera División), dont le club a déjà soulevé huit fois le trophée, Emana et ses partenaires se qualifient par la même occasion pour les quarts de finale de la prochaine édition du Championnat du monde des clubs au Maroc.

Côté terrain, faisant toujours parlé sa puissance ainsi que sa force physique et mentale, l'ex-Violet a délivré six passes décisives cette saison en 14 rencontres nationales; un chiffre 6 qui est synonyme également de sixième titre continental. Face à leurs compatriotes de Toluca, Cruz Azul s'impose dans cette finale aller-retour grâce aux buts inscrits à l'extérieur (0-0 et 1-1).
Para todo. La afición Azul Gracias por estar siempre conmigo y con el equipo. Orgulloso soy de ser Azul. pic.twitter.com/BOheT9FdV1
— Achille Emana (@AchilleEmana) 24 Avril 2014

"Ici, au Mexique, je me sens un peu revivre. C'est un très bon championnat, tu joues devant 40 000 personnes, c'est un cadre motivant pour jouer au football. Petit à petit, je retrouve mon meilleur niveau" déclarait après quelques mois de championnat mexicain le joueur de 31 ans au magazine SO FOOT au sujet de son intégration.
Le Toulouse Football Club tient donc à féliciter son ancien joueur pour cette formidable épopée mexicaine qui n'en est qu'à ses prémices !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus