A.Emana aborde
le TFC

Partager l'article
Publié le 26/06/2015 à 11h43
Modifié le 26/06/2015 à 11h43

Contribuant aux deux remontées fantastiques et historiques du club aux débuts des années 2000, le champion de France de L2 avec le TFC s'est expliqué auprès de nos confrères de So Foot à propos de son suivi toujours actif des Violets et de ses différents choix de carrière.

"Mon contact avec le club se restreint au président Sadran. Aujourd'hui, tous les joueurs avec lesquels j'ai joué sont partis, mais je continue à suivre les matchs du TFC. À Dubaï, je les regardais, ici aussi, quand l'horaire de diffusion me le permet."
Le natif de Yaoundé (31 ans), passé ensuite par le Bétis Séville puis Al-Hilal et Al-Ahli, parle de son quotidien dans le Golfe : "Franchement, je me sentais inactif. Le niveau de la compétition est faible. Parfois, on reste sans jouer deux semaines quand il y a une trêve internationale. Et encore, mon dernier entraîneur était Quique Sanchez Flores, l'ex de l'Atlético, qui a amené davantage de professionnalisme. Dans cet environnement, il est difficile de ne pas baisser les bras."
Auteur d'un triplé pour ses débuts au Mexique en Ligue des Champions CONCACAF, l'international camerounais aux 42 capes conclut sur sa nouvelle vie sur le continent américain débutée en septembre dernier : "Je suis arrivé dans l'inconnu et j'ai découvert un championnat compétitif, même s'il y a beaucoup plus d'espaces qu'en Espagne ou en France pour s'exprimer. Moi, je suis quelqu'un de tranquille, j'aime la vie de famille. Je connais ma chance d'être joueur de foot, et je suis simplement heureux d'être ici."

Les débuts fracassants d'Achille Emana au... par foot-mercato

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus