Jean-Christophe Py,
l’esprit start-up

Share article
Published on 25/10/2018 à 11h33
Edited on 05/12/2018 à 15h36

S’il ne se destinait pas forcément aux systèmes de sécurité et de contrôle d’accès, Jean-Christophe Py s’est très vite acclimaté à cet univers, et y a connu une carrière assez fulgurante.

Chassé par un de ses formateurs à Toulouse Business School où il étudiait, le cofondateur de Bio-Tech a rapidement intégré un des leaders européens du sec­teur. Et y a gravi les échelons à grande vitesse : classé parmi les meilleurs vendeurs européens, il est devenu directeur commercial quelques années plus tard.

 

C’est fort de cette expérience que Jean-Christophe Py s’est lancé dans l’aventure de l’entrepreneuriat aux côtés d’un ancien collègue et du groupe Acteïs. « Bio-Tech est capable de proposer des solutions in­novantes allant de la simple vidéosurveillance ou de l’alarme, à un système de sécurité global sur mesure. Basés à Toulouse et à Bordeaux, nous sommes les seuls véritables spécialistes de la biométrie dans le grand sud-ouest », témoigne le dirigeant, qui inter­vient aussi bien dans les petits commerces, que dans les bureaux, sur les sites industriels, ou même au sein des bâtiments publics.

 

De son expérience dans un grand groupe, Jean-Christophe Py a souhaité conserver « l’importance des supports de vente, de l’image globale », mais aussi et surtout « la qualité du service » :

« C’est le coeur de notre démarche. Nous sommes volontaire­ment sur-staffés pour garantir la réactivité ainsi qu’un haut niveau d’installation et de SAV », témoigne-t-il. À l’inverse, Bio-Tech cultive un véritable esprit start-up et un fonctionnement familial. Une philosophie qui, après l'emménagement de fin d'année, sera encore accentuée dans les nouveaux locaux tou­lousains de la société...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus