"Fêter la victoire
comme il se doit !"

Partager l'article
Publié le 07/04/2019 à 21h30
Modifié le 08/04/2019 à 09h52

Retrouvez la réaction du capitaine Moussa Diarra à l'issue de la qualification des Pitchouns pour la finale de la Coupe Gambardella ! 

Que dire d’une fin d’après-midi comme celle-ci ? Battre l’ogre de la compétition ?

C’est un travail d’équipe aujourd’hui. On a puisé dans nos ressources, grâce aux supporters. On savait qu’il y avait de l’engouement mais on ne s’attendait pas à autant de supporters. Maintenant, nous allons fêter cette victoire comme il se doit. Tout le monde nous a soutenus : les supporters, les pros, le coach Alain Casanova nous a glissés aussi un petit mot dans les vestiaires à la fin de la rencontre.

Jouer au Stadium, un rêve qui se réalise ?

C’était effectivement un objectif en signant au TFC. Mais ce n’est qu’une étape, la prochaine étant le stade de France.

Les pros ont conseillé le groupe avant le match ? 

Oui, durant toute la semaine ils nous ont préparés à cette atmosphère particulière. À la fin de leur match contre Nantes ils sont passés dans notre vestiaire pour nous encourager et à la fin de la rencontre ils nous ont félicités. Le coach Alain Casanova et le président ont eu un mot dans le vestiaire, c’est toujours très important à nos yeux.

A titre personnel, ce sera une première au Stade de France ?

Étant parisien, j’ai déjà eu l’occasion d’aller au Stade de France pour supporter les Bleus mais y jouer, fouler cette pelouse, ce sera une première. Il y aura beaucoup de monde, beaucoup de Toulousains vont sûrement faire le déplacement, on jouera un peu à domicile.

Qu’est-ce que ça représente de fouler cette pelouse du Stade de France ?

Quand j’étais petit, c’était un rêve et, maintenant, je parlerais plus d’un objectif. Nous somme à une marche d’écrire l’histoire du TFC, à une marche de ramener la Coupe Gambardella à la maison. Nous allons tout faire pour réaliser ce rêve. Nous sommes en mission.

Comment vont se passer ces trois prochaines semaines ? Difficile à préparer ?

On prend les matchs les uns après les autres, on donne le meilleur de nous-mêmes chaque semaine et ça ne va pas changer. Le groupe est relativement restreint, donc nous serons tous concernés. C’est en travaillant sérieusement chaque jour en équipe, que nous pourrons faire quelque chose de grand.

Vous allez fêter cette victoire ?

C’est important de fêter ce match, cela permet de consolider les liens qui nous unissent. C’est aussi un moyen de mettre un point final à cette demi-finale et de basculer sur cette finale. Nous allons donc la fêter, avec modération, mais la fêter quand même. La prochaine étape, c’est Saint-Etienne et nous sommes focalisés là-dessus !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus