Arbitre, métier pas
toujours facile

Partager l'article
Publié le 26/06/2015 à 12h17
Modifié le 26/06/2015 à 12h17

Monsieur Sébastien Desiage, arbitre du futur TFC-Reims (samedi, 20h au Stadium) et de l'ancien Rennes-Nice (0-0, 20è journée de L1), n'a pas eu la vie facile à cette occasion de la part des joueurs des deux équipes sur la pelouse de la Route de Lorient. En effet, sur un dégagement du défenseur des Aiglons Kévin Gomis dans le temps additionnel ce soir-là, il a été presque mis K.O. en recevant le cuir en plein visage.
Auteur d'un match parfait jusqu'ici, son destin arbitral a basculé dans une partie qu'il n'est pas près d'oublier finalement en dépit du score final : nul et vierge. Propulsé au sol par cette puissante frappe, le natif de Saint-Étienne n'en a pas perdu l'esprit de siffler rapidement un arrêt de jeu afin d'éviter toute polémique possible en cas d'action de but juste derrière. Ah les risques du métier..!

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus