"Le coup
parfait!"

Partager l'article
Publié le 03/04/2017 à 14h30
Modifié le 03/04/2017 à 14h30

Retour sur la victoire violette de ce dimanche, analysée et commentée par les journalistes et éditorialistes! Avec ce deuxième succès à l'extérieur de la saison, le TFC retrouve le Top 10, et peut s'appuyer sur un secteur défensif en grande forme.

"À la Mosson, Andy Delort a préféré le salto pour célébrer son but. Il faut dire que l'attaquant aurait eu l'air un peu bête s'il avait tenté d'embrasser l'écusson de son club, le TFC ayant été obligé de jouer ce match avec le maillot de la réserve de Montpellier, retardant de cinq minutes le coup d'envoi. Dominés en première mi-temps dans ce derby de l'Occitanie, les hommes de Pascal Dupraz s'en sont remis à la roublardise de leur buteur qui surgit après une déviation de la tête de Jullien sur coup franc. Montpellier ne trouvera jamais la faille en deuxième période, et ce, malgré sept minutes de temps additionnel. Pourtant largement suffisant pour mettre trois buts." [So Foot]

"Andy Delort a retrouvé la formule. Muet depuis la réception de Bastia, le 11 février dernier (4-1), le Toulousain a inscrit son quatrième but en championnat cette saison, à Montpellier. Offrant là une courte et précieuse victoire à l’équipe de Pascal Dupraz (0-1). Toulouse, de nouveau dans le top 10, n’avait plus gagné depuis… la réception de Bastia. Tiens, tiens." [RMC Sport]

"Le TFC s'est relancé en championnat en s'imposant hier après midi à Montpellier (1 -0). Les Toulousains ont réalisé le coup parfait en se montrant plus efficaces que leurs adversaires du jour. Les Violets ont notamment fait la différence grâce a un vrai but de renard des surfaces, signé Delort, à la réception d'une remise de la tête de Jullien, au meilleur moment, juste avant la mi-temps (45e ). " [Direct Matin]

Dominés mais efficaces 

"Sur le match d'hier, disputé devant 22 217 personnes, la plus grosse affluence de la saison, Montpellier n'a pas su valider ses temps forts - de la 10 e à la 45e minute - et n'a jamais fait les bons choix dans le dernier geste. Alors que Mounié et Boudebouz n'étaient vraiment pas dans un bonjour, Mbenza a été le symbole de cette carence, lia des jambes de feu mais semble encore manquer de certitude dans la réalisation des choix finaux. Au cœurde la première période, bien aidé par un Sessegnon intéressant, c'est lui qui fut à l'origine des occasions héraultaises (27 e , 40 e , 44 e ). En vain." [L'Equipe]

"En ce moment, le TFC est trop dépendant de l'activité de Trejo. Et des coups de pied arrêtés. C'est de nouveau dans cet exercice que Toulouse a marqué sur une remise de Jullien pour Delort (45e), muet lors des cinq derniers matches. Après la claque lyonnaise (0-4, le 12 mars), le technicien toulousain, auteur une nouvelle fois d'une causerie intense, hier, avait insisté sur la solidité défensive. il a été entendu. Mis en difficulté par les mouvements de Mbenza, le TFC n'a pas craqué. [L'Equipe]

Alban Lafont, retour gagnant 

"Quand bien même les réelles occasions de but pailladines se comptent sur les doigts de la main. Une seule main, en l’occurrence, et ce sera in fine celle droite d’Alban Lafont, qui s’interpose avec à-propos sur une tentative pied droit de Mbenza mis sur orbite par Sessègnon (27e). LE tournant du match"  [La Dépêche du Midi]

"Grâce à Lafont, auteur d'une belle parade devant l'ancien Valenciennois (27 e ), mais aussi à l'activité de Somalia qui a muselé Boudebouz."  [L'Equipe]

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus