Le TFC vaincu,
mais maintenu

Partager l'article
Publié le 18/05/2019 à 23h25
Modifié le 21/05/2019 à 09h32

Longtemps au coude à coude avec les Marseillais, les Violets ont craqué dans le dernier quart d'heure de la rencontre, et concédé une lourde défaite au Stadium. Seule satisfaction de la soirée, avec le revers caennais à Lyon, le TFC est maintenu.

Toulouse FC 2-5 Olympique de Marseille

  • Stadium - Ligue 1 Conforama - Journée 37
  • Score à la mi-temps : 1-1
  • Arbitre : Frank Schneider
  • Avertissements : Jullien (22'), Amavi (39'), Rami (58')
  • Buteurs : Leya Iseka (26'), Gradel (61') pour le TFC, Sanson (29'), Sakai (50'), N'Jie (76'), Thauvin (90' et 92') pour l'OM.

Les temps forts

  • 11' : Trouvé sur le côté gauche, et après une bonne remise d'Aaron Leya Iseka, Max-Alain Gradel ouvre les hostilités. La frappe du capitaine ne trouve que le petit filet extérieur de Steve Mandanda. 
  • 14' : Sur un contre rapidement mené, Aaron Leya Iseka prend la profondeur. L'avant-centre belge profite de l'appel de Matthieu Dossevi pour se recentrer et tenter sa chance. La tentative flirte avec la lucarne marseillaise. Dommage !  
  • 23' : Florian Thauvin prend ses responsabilités sur un coup-franc aux 20 mètres, consécutif à une faute de Jullien (averti). L'international tricolore ne parvient pas à faire retomber le cuir, qui finit dans les tribunes. 
  • 26' : Alors que Jimmy Durmaz venait de réaliser un rush exceptionnel quelques instants auparavant, Aaron Leya Iseka est à la réception d'un centre tendu de Max-Alain Gradel. Le Belge ne se pose pas de questions et trompe Mandanda ! (1-0) 
  • 27' : Les Violets poussent pour le deuxième. Sur un bon service en retrait de Gradel, c'est encore Leya Iseka à la réception. Le frappe d'Aaron touche la barre, puis le dos de Mandanda, mais ne traverse pas la ligne...
  • 29' : Les Marseillais sortent la tête de l'eau, et retrouvent les trente derniers mètres de nos locaux. A la réception d'un centre dévié de Gustavo, Morgan Sanson réalise le geste parfait et envoie le ballon dans le soupirail de Mauro Goicoechea, impuissant. (1-1)
  • 33' : Battu une première fois, le portier violet est cette fois à la parade devant Sanson, auteur d'une parade décisive repoussant la frappe du milieu olympien ! 

 

  • 48' : Le début de second acte est à mettre à l'actif des Olympiens. Après une longue période de possession à proximité des buts, Ocampos ose l'enroulé lucarne opposée. C'est à côté, de peu.  
  • 50' : Depuis l'entrée de la surface, Sakai profite d'un ballon pour armer du gauche. Le latéral trouve la mire, et donne l'avantage aux siens. (1-2)
  • 54' : Les Toulousains tentent de se remettre la tête à l'endroit, et sur une belle combinaison amorcée par Sylla, Max-Alain Gradel est proche de tromper Mandanda. Le gardien champion du Monde sort le grand jeu.  
  • 61' : Décisif quelques instants plus tôt face à Sylla, Mandanda ne peut cette fois rien faire sur la frappe au ras du sol, et du poteau, du capitaine Max-Alain Gradel ! (2-2)  
  • 68' : La rencontre devient folle. Ravageur dans ses accélérations, Thauvin s'avance et ouvre son pied mais force trop. C'est au-dessus. Une minute plus tard, l'international croise trop une nouvelle tentative.   
  • 76' : Sakai trouve de l'espace devant lui et fonce sur son côté droit. Le Japonais sert N'Jie, qui, seul face à Goicoechea, ne se pose pas de question. (2-3)
  • 89' : Alors qu'ils cherchaient à revenir au score, les Violets se font prendre en contres. Parfaitement servi par N'Jie Thauvin pousse le ballon au fond, et tue le suspense (2-4). Et le Marseillais s'offre un doublé dans la foulée (2-5). 


Les compositions 

TFC : Goicoechea - Amian, Shoji, Jullien, Sylla - Sangaré, Bostock (puis Cahuzac 87'), Durmaz (puis Garcia 77') - Dossevi (puis Mubele 85'), Leya Iseka, Gradel (c) (ent : Alain Casanova)

OM : Mandanda - Sakai, Kamara, Rami (puis Strootman 74'), Amavi - Sanson, Gustavo - Payet (c) (puis Lopez 77'), Thauvin, Ocampos - Germain (puis N'Jie 61') (ent : Rudi Garcia)


 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus