Les Violets terminent la
saison sur un revers

Partager l'article
Publié le 24/05/2019 à 23h30
Modifié le 28/05/2019 à 14h47

En tête à la pause après un but de Diakité, les Violets ont craqué dans le début du second acte et concédé deux buts bourguignons en l'espace de cinq petites minutes. Le TFC termine cet exercice 2018-2019 à la 16ème place. (Photos : Vincent Poyer/ DFCO)

Dijon FCO 2-1 Toulouse FC

  • Stade Gaston-Gérard - Ligue 1 Conforama - Journée 38
  • Score à la mi-temps : 0-1
  • Arbitre : Mikael Lesage, assisté de Messieurs Ocak, Boutry et Aubin
  • Avertissements : Aguerd (37') pour le DFCO - Sidibé (26'), Jeannot (88') pour le TFC
  • Buteurs : Diakité (33') pour le TFC - Sliti (58'), Tavares (63'), Sliti (84') pour le DFCO 

Les temps forts

  • 6' : Wesley Saïd fait la différence sur son contrôle orienté et élimine Bafodé Diakité. L'attaquant bourguignon file au but, mais tente d'esquiver Christopher Jullien. Le capitaine toulousain du soir intervient superbement.  
  • 13' : Première belle séquence toulousaine qui voit Steven Moreira se projeter puis centrer à destination du point de penalty. Prolongé, le cuir revient sur le Pitchoun Nathan N'goumou, qui ne parvient pas à armer.  
  • 17' : Les Violets prennent progressivement le jeu à leur compte. Aux manettes, Ibrahim Sangaré trouve Matthieu Dossevi à l'entrée de la surface. Le 14 violet profite de la glissade de son vis-à-vis pour armer. Runarsson est à la parade.  
  • 30' : Belle combinaison violette au coeur du jeu, conclue par une lourde frappe d'Aaron Leya Iseka aux 25 mètres, plein axe. Runarsson dévie le cuir en corner. Le deuxième "coup de pied de coin violet" n'apporte rien, si ce n'est une reprise manquée de Steven Moreira. 
  • 33' : Le troisième corner est le bon ! Mal dégagé par la défense bourguignonne, le ballon revient sur Bafodé Diakité. Le Pitchoun, tel un attaquant, inscrit son deuxième but avec les professionnels, d'un tir contré imparable ! (0-1)
  • 35' : La première réaction des locaux ne tarde pas. Monté aux avant-postes, Fouad Chafik ne parvient pas à tromper Mauro Goicoechea, le portier urugayen se couchant bien sur la tentative du latéral gauche. 

 

  • 52' : Bousculés depuis la reprise, les Toulousains sortent progressivement la tête de l'eau. Matthieu Dossevi prend à deux reprises sa chance sans réussite (une frappe non cadrée, l'autre boxée par Runarsson), avant qu'Ibrahim Sangaré ne l'imite, sans plus de succès. 
  • 58' : Perdu de manière évitable au coeur du jeu, le cuir se retrouve en seulement deux passes dans la surface violette. Malgré un premier arrêt de Mauro Goicoechea, Naim Sliti trouve la trajectoire parfaite pour égaliser (1-1) 
  • 61' : Revigorés, les Dijonnais sont davantage entreprenants. Jeannot arme des 25 mètres, et voit sa tentative passer à quelques centimètres du poteau de Mauro Goicoechea. Dans les instants qui suivent (63'), Tavares en renard, idéalement servi à cinq mètres du but par Said, trouve à son tour le chemin des filets. (2-1). 
  • 75' : Intenable depuis le début de rencontre, Saïd fait des misères avant d'envoyer un tir lourd que repousse comme il le peut Mauro Goicoechea. 
  • 85' : Sur coup-franc, Sliti passe proche du doublé. Heureusement, le cuir ne redescend que trop tard sur les buts de Goicoechea.


Les compositions 

DFCO : Runarsson - Alphonse, Aguerd, Lautua, Chafik - Marie, Amalfitano (puis Sliti 46'), Balmont (c) (puis Yambere 55') - Saïd, Tavares (puis Kwon 72'), Jeannot (ent : Antoine Kombouaré) 

TFC : Goicoechea - Moreira, Shoji, Jullien (c), Diakité - Sangaré, Sidibé, Kouadio Koné (puis Durmaz 69') - Dossevi (puis Mubele 77'), Leya Iseka, Ngoumou (puis Sanogo 70') (ent : Alain Casanova)

 


La réaction de Christopher Jullien sur beIN Sports

"Nous avons manqué de réalisme en seconde période. Nous nous sommes procurés les occasions pour faire le break. Nous ne les concrétisons malheureusement pas. Ils font entrer Naïm Sliti, leur numéro 10, qui nous fait beaucoup de mal. Il est arrivé à créer les décalages et nous n'avons pas trouvé les solutions. Nous ne pouvons nous en prendre qu'à nous-même ce soir car nous avions les qualités pour gagner ce match. Nous ne l'avons pas fait, c'est triste. Nous allons réfléchir, se poser les bonnes questions, partir en vacances et revenir plus fort pour attaquer la saison prochaine.

Nos jeunes ont des qualités, c'est vrai oui. Dans cette seconde période, le mental nous a fait défaut. Nous avons commis des erreurs. À nous d'apprendre de ces erreurs pour progresser."

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus