Trois paris avant
TFC/Angers

Partager l'article
Publié le 05/02/2017 à 17h16
Modifié le 05/02/2017 à 17h16

Autant vous prévenir, cette réception du SCO sent la poudre! Alors, pour vous permettre de le visionner sans la moindre pression, tfc.info s'est creusé les méninges pour vous imaginer quelques scénarios probables, et qui pourraient rapporter (très) gros !

Le bon plan : Faire oublier le mois de janvier

Difficile de réaliser pire mois de février que celui de janvier, on vous l'accorde. Mais cet après-midi, la bande à Alexis Blin - renforcée par les arrivées d'Andy Delort et de Corentin Jean, compte bien se reprendre, et retrouver le chemin du succès. Pour cela, les Violets devront déjà vaincre le signe indien, puisqu'aucune des huit dernièrs oppositions n'a vu la victoire de l'équipe hôte. 

Qu'importe, les Violets débuteront la partie tambour-battant, et mettront d'emblée la pression dans le camp adverse. Une ouverture du score précoce serait le signe d'un bon résultat. Nos joueurs l'ont toujours emporté devant leur public après avoir mené 1-0 cette saison. 

 

La grosse cote : La remontada, version 2. 

Menés rapidement au score par des visiteurs en confiance, les Violets ne tardent pas à réagir. Cette fois, les erreurs des semaines passées sont rattrapées. Corentin Jean égalise avant que Martin Braitwhaite n'inscrive le but vainqueur. Andy Delort terminera le travail. Victoire 3-1, presque sans trembler. Le TFC s'est fait violence, et le résultat est là. De bon augure avant un déplacement chez des Merlus en manque de points ! 

Et puisque nous nous devons d'être précis, les deux derniers buts toulousains se situeront entre les 60ème et 70ème minutes, période à laquelle les Angevins sont le plus en difficulté! 

 

Le gros LOL : Ola Toivonen se fait voler le ballon du match par Andy Delort

Les Violets s'imposent 5-0, sans l'ombre d'un doute.  Alors qu'il pensait inscrire un nouveau triplé, le géant suédois finit la rencontre frustré. Entré en jeu à trente minutes du terme, Ola a (seulement!) le temps d'inscrire deux buts magnifiques. Un nouveau doublé, oui. Suffisant pour repartir sous les ovations du public ? Non.

Avant lui est passé Andy Delort, et la nouvelle recrue toulousaine a tout raflé sur son passage. Trois buts en trente minutes, un du droit, l'autre du gauche, et le dernier de la tête. Le triplé parfait ! Sont alors vendus sur le parvis du Stadium des faux tatouages en forme de larmes. La Delort mania vient officiellement de débuter. 

 

 

Vous l'aurez donc compris, la rencontre de ce soir promet d'être riche en émotions, et renversements de situation. Une nouvelle raison de ne pas manquer de jouer sur cette vingt-troisième journée de championnat. Et pour les nouveaux joueurs, votre premier pari est remboursé jusqu’à 100€ en cas d’échec. N’attendez plus, tout se passe ici!

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus