Graine de Pitchouns
- Kouadio Koné

Partager l'article
Publié le 13/02/2019 à 16h00
Modifié le 13/02/2019 à 16h00

Retenu par Alain Casanova à plusieurs reprises, le jeune milieu toulousain Kouadio Koné n'en finit plus de monter. Présentation d'un Pitchoun revenu d'une grave blessure, aujourd'hui à l'affût de toutes les opportunités qui lui sont offertes. 

Il est de ces vagues dont on aimerait qu'elles ne prennent jamais fin. Kouadio Koné surfe sur l'une d'elles, depuis plus d'un an. Tout n'a pourtant pas été simple pour le jeune natif de Colombes, arrivé sur les bords de la Garonne à l'été 2016. Pour sa première saison sous les couleurs violettes, Kouadio n'aura jamais l'occasion de démontrer toute l'étendue de ses talents, une blessure à la sortie de la préparation estivale le laissant sur le flanc.

"Ma blessure a été un vrai coup dur. J'avais réalisé une bonne préparation et je me sentais en forme et en confiance pour bien débuter avec le club. Aujourd'hui, quand je repense à cette période compliquée, je pense qu'elle m'a rendu plus fort. Si je suis aussi costaud dans la tête aujourd'hui, c'est aussi parce que j'ai connu un moment compliqué comme celui-ci. Je prends tout ce qu'il y a à prendre désormais."

Partie remise, le vrai départ du milieu toulousain s'effectue alors pour la saison 2017-2018, sous les ordres d'Anthony Bancarel et des U17. Les résultats sont probants, avec un parcours se terminant en finale du championnat national, face à Rennes (0-2). 

"C'était un très bon parcours pour toute l'équipe, qui a été bénéfique au niveau de l'expérience. Nous savons gérer les rencontres à élimination directe, même avec notre jeune âge. Nous débutons quasiment toutes les rencontres avec le statut de favori, et il faut savoir assumer cela. En Gambardella, on peut dire que c'est un véritable avantage d'avoir déjà connu ces situations".

 

 

L'accélérateur

Polyvalent, capable d'évoluer à tous les postes du milieu, Kouadio se positionne au fil des semaines davantage au coeur du jeu, dans un poste de relayeur lui permettant d'exploiter au mieux ses qualités d'accélération et sa capacité à casser les lignes. Un poste de numéro 8 occupé aujourd'hui sous les ordres de Jean-Christophe Debu avec les U19 mais également avec le groupe National 3. Pensionnaire de la génération 2001, notre Pitchoun compte également à son actif des groupes professionnels, dont le dernier en date à Nantes en Coupe de France. 

"J'ai déjà testé à peu près tous les postes de l'entre-jeu, et même ceux d'ailier, notamment excentré. La saison dernière, on peut dire que je jouais comme électron libre, avec pour mission souvent de rentrer intérieur, de dézoner pour créer de la supériorité et du problème dans les défenses adverses. Cette saison, mon rôle est un peu plus "stable". Ma mission est de récupérer et de remonter le ballon, me projeter et permettre à l'équipe d'évoluer rapidement plus haut."

Une montée en gamme forcément impressionnante, qui voit Kouadio passer dans une autre dimension en seulement quelques mois. Son nouveau statut ne change pourtant en rien le Pitchoun qu'il est au quotidien. Et des progrès dans le jeu sont notables ! 

"Evidemment, quand tu fais ton premier groupe professionnel, ton premier bizutage, le statut change un peu. Mais je reste le même. Déjà, je ne suis pas seul dans ce cas-là : il y a Bafodé (Diakité), et Issou Dao que je retrouve aussi. M'entraîner souvent avec les pros m'aide aussi pour mes rencontres en U19 et National 3. Je joue plus rapidement, plus efficacement désormais." 

 

Calendrier démentiel 

Buteur ce week-end avec les Pitchouns face à Monaco (1-2), Kouadio enchaîne les rencontres en ce début d'année (une en Gambardella, deux en U19, une en National 3). Et son programme s'intensifie de semaine en semaine. En plus des entraînements avec les pros d'Alain Casanova, le Pitchoun prendra avec Tom Rapnouil la direction de Clairefontaine en début de semaine prochaine, pour un amical face à l'Italie programmé le mercredi 20/02 (15h).

Histoire de retrouver une région parisienne qu'il connaît si bien, passé par Villeneuve-la-Garenne, le Paris FC, avant de rejoindre l'INF Clairefontaine et Boulogne-Billancourt. L'occasion aussi d'ajouter une troisième sélection U18 à son palmarès, avec déjà un but au compteur (Ecosse 0-1 France) : "Ces premières sélections restent un superbe souvenir pour moi. Pour mon premier match, je marque, j'offre la victoire à l'équipe et au coach pour ses débuts avec les U18. J'espère que tout se passera aussi bien la semaine prochaine. Quoiqu'il en soit, c'est une véritable fierté de pouvoir porter ce maillot."

Dès son retour, il sera alors temps de penser à la Coupe Gambardella, et la réception du Havre AC pour les huitièmes de finale. Un de ses nombreux objectifs de la saison : "Pour cette fin de saison, je veux, comme toute l'équipe, aller au bout de cette Coupe Gambardella, la gagner. Il y a aussi la volonté de continuer d'engranger les minutes et d'enchaîner les bons résultats dans les championnats jeunes, sans oublier de disputer mes premières minutes avec les professionnels". Les quatre derniers mois de compétition(s) s'annoncent donc chargés et prometteurs pour le Pitchoun ! 

 

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus