Graine de Pitchouns
- Tom Rapnouil

Partager l'article
Publié le 30/01/2019 à 18h00
Modifié le 01/02/2019 à 09h56

De retour d'un rassemblement tricolore, Tom Rapnouil prépare désormais activement les seizièmes de finale de la Coupe Gambardella, qu'il disputera avec son équipe dimanche à Andrézieux. L'occasion idéale de réaliser le portrait de ce polyvalent Pitchoun.

Tout aurait pu débuter par de l'athlétisme pour Tom. Fils d'un ancien athlète olympique, coureur de 400 mètres et sauteur en longueur (deux participations aux Jeux en 1992 et 1996), ce natif de Poissy (78) se retrouve rapidement à Touvre (Charente), où ses pieds préfèrent aux tours de pistes la présence d'un ballon. Pour "évoluer plus haut, se confronter au niveau supérieur et progresser", Tom rejoint à l'âge de sept ans le club d'Angoulême.

Un nouveau déménagement familial le mène finalement du côté de Trélissac, club formateur au sein duquel évolue toujours son petit frère Maxime. Cinq années passeront, avec en supplément une présence au pôle espoir de Talence. Période intense mais compliquée pour Tom, qui le verra longtemps éloigné des terrains.

"J'ai toujours été plus grand que les autres, même quand j'étais enfant. Avec mon frère, nous sommes les deux plus grands de la famille, et longilignes. Au CREPS de Talence, j'ai été blessé six mois la première saison, et huit la seconde, à cause de mes genoux. C'étaient des problèmes de croissance. Dans ces moments-là, il faut avant tout penser à soi. Mentalement, au bout de deux mois, le temps commence à être long. Je suis finalement revenu encore plus fort. Dès mon arrivée avec les U17 du TFC, j'ai été performant. J'ai dû manquer les trois premiers matchs, mais je n'ai plus quitté le groupe pour le reste de la saison."

Vaillant et polyvalent  

Le groupe d'Anthony Bancarel version 2017/2018 tourne à plein régime, et termine deuxième de son championnat derrière Monaco. La génération 2000 s'illustre, mais la 2001 n'est (déjà) pas en reste. Tom enchaîne alors les minutes, et les buts. Neuf au compteur, sans jamais forcer son jeu. Si son poste de prédilection est celui de milieu relayeur (8), le garçon est en réalité à l'aise partout. Illustration encore le week-end dernier, où Jean-Christophe Debu le titularisait latéral gauche du côté de Saint-Etienne. 

"A vrai dire, j'ai déjà joué à tous les postes sur le terrain. J'ai commencé petit comme défenseur, ensuite milieu de terrain et même par moments attaquants (rires). Mon meilleur poste reste celui de numéro 8. Je ne suis pas du genre à forcer mon jeu, à dribbler énormément. J'essaie de jouer simple, d'être souvent bien placé."

Récemment (re)convoqué avec les équipes de France (le rassemblement U18-U19 a eu lieu la semaine dernière), le Pitchoun retrouve la forme qui était la sienne il y a deux saisons. Tracassé par une lourde blessure la saison passée (entorse - déchirure), le laissant sur le flanc quatre mois, Tom revenait aux meilleurs des moments, ceux des play-offs U17. L'occasion pour lui d'inscrire un but en demi-finale face à Troyes (4-1), sans parvenir à finir le travail en finale contre Rennes (1-2). 

"On peut dire qu'en ce moment je suis dans un pic de forme, c'est vrai. La saison dernière, le bilan a été moyen individuellement, du fait de cette blessure, mais presque parfait collectivement avec cette finale. Quand il ne reste qu'une seule rencontre, et qu'un peu avant cela tu vas battre Lyon 0-5 chez lui, c'est toujours frustrant de terminer la compétition sans le trophée. Mais il faut retenir l'aventure vraiment superbe"

Des débuts fracassants en Gambardella

Désormais U19, Tom doit maintenant apprendre à préparer les rencontres de Coupe Gambardella. Et il est peu dire que ses débuts sont prometteurs : une réalisation du côté de Fontenay pour l'entrée en lice de son équipe (1-3) suivie d'un doublé sur la pelouse de Concarneau (1-7) au tour suivant.

Dimanche, un nouveau défi en terre hostile attend les Pitchouns. L'adversaire se nommera Andrézieux, pensionnaire lui aussi de l'échelon inférieure, en Régional 1. Favoris, nos joueurs voudront accéder une seconde saison de rang aux huitièmes de finale de la compétition. Tom, lui, voit plus grand : 

"Pour ce troisième match, j'espère évidemment marquer pour continuer la série (rires). Mon rôle, plus sérieusement, reste de faire marquer les autres. Je me dois de donner de bons ballons aux attaquants. Nous sommes en plus une génération qui se connaît parfaitement, on a réalisé un superbe parcours la saison passée, il doit nous servir dans la préparation. Nous connaissons la spécificité des matchs à élimination directe. Dimanche, nous serons encore favoris. En mettant du sérieux, nous avons toutes nos chances de passer."

A cet objectif en Gambardella s'ajoute également la suite d'un championnat U19 extrêmement relevé, au sein duquel la formation de Jean-Christophe Debu enchaîne les bons résultats. Troisièmes, les Pitchouns n'ont pas perdu leur objectif "d'aller chercher la place de leader" aujourd'hui tenue par Montpellier. Histoire d'enchaîner pour Tom, Lucas (Cazenave) et ses autres camarades, une deuxième participation consécutive à des play-offs nationaux. Une chose est certaine, à l'image de Tom : le talent et l'ambition ne manquent pas au Centre de Formation.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus