"Ne nous fixons
pas de limites"

Partager l'article
Publié le 12/01/2019 à 14h00
Modifié le 13/01/2019 à 18h00

Titularisé dimanche dernier face à Nice par Alain Casanova, Steven Moreira n'a cessé d'apporter le danger au coeur de la défense niçoise, provoquant même le but du break. Avant la réception de Strasbourg, rencontre avec l'ambitieux défenseur des Violets.

Steven, tu as manqué les dernières semaines de l'année 2018. On peut dire que la trêve t'a été bénéfique ! 

Oui car j'avais une blessure à l'adducteur et je sentais que celui-ci me tirait depuis un petit moment. Il était devenu nécessaire de m'arrêter pour le soigner. La trêve a fait du bien physiquement donc, mais aussi mentalement, pour la tête de chaque joueur et membre du staff. 

Ce premier match de l'année 2019, face à Nice, a été en tout point réussi. 

Clairement, nous avons réalisé un très bon match, et avons aussi été soutenus par un solide public. Il faut aussi le souligner ! C'était difficile d'entamer 2019 d'une plus belle manière. Maintenant, il faut continuer dans cette voie. 

 

"Ma titularisation ? Je l'ai prise comme une chance"

C'est le genre de rencontres qui donnent beaucoup de confiance à un groupe ? 

Oui, parce qu'on a vécu des moments compliqués après notre bon début de saison. La victoire à la fin du mois de décembre avait fait déjà du bien au groupe. Cette confirmation, avec la manière, contre Nice, nous donne encore davantage de confiance. Quand tu sors d'une belle prestation comme celle de dimanche, il y a évidemment des sourires à l'entraînement, mais surtout beaucoup d'envie quant aux prochains matchs. 

Personnellement, le Coach a expliqué en conférence de presse que tu devais débuter sur le banc. Tu n'as pas eu beaucoup de temps pour te mettre en condition. 

A la causerie juste avant le match, j'apprends que je vais finalement commencer la rencontre sur le terrain. Sincèrement, je l'ai pris comme une chance. Il m'a fallu la saisir, parce que si je n'étais pas retenu dans le onze, c'est bien que le coach avait ses raisons. Après, lorsque tu dois débuter sur le banc, tu te dois aussi d'être en condition pour rentrer et aider l'équipe. Même si c'est plus rare pour les défenseurs, une blessure ou un carton rouge peuvent forcer le cours du match. 

Avec le schéma utilisé actuellement par le staff, tes qualités offensives peuvent être terriblement précieuses. 

Je me sens vraiment bien dans ce rôle là de piston. J'aime apporter offensivement, participer aux actions dans le camp adverse, et cette position me le permet davantage. Il y a aussi une bonne entente avec Matthieu Dossevi, et tout le flanc droit du TFC en profite. 

Moreira inside 2.png

 

"Le Coach nous demande avec Matthieu de proposer quelque chose de différent."

On te voit d'ailleurs repiquer intérieur jusque dans la surface adverse, pendant que Matthieu colle la ligne. 

Je sais qu'une de mes qualités peut être mon apport offensif. Dans ce registre précis, plonger dans la surface pour créer une supériorité, c'est véritablement quelque chose qui me plaît. Je suis défenseur mais aussi attiré par le but adverse. Si je peux aider mon équipe à l'avant, tout le monde y gagne. 

Doit-on t'accorder une passe décisive pour le but de Max-Alain dimanche dernier ? C'est le résultat de beaucoup de travail à l'entraînement ! 

Moi je la prends direct (rires). Je l'attendais énormément, donc cela me ferait vraiment plaisir. Je suis latéral ou piston, mais je veux aussi avoir quelques statistiques en ma faveur. Avoir cette première passe, et pourquoi pas un but prochainement, c'est important aussi. Le Coach nous demande avec Matthieu de proposer quelque chose de différent. Lui dans la largeur, moi davantage dans la rupture pour apporter une supériorité. On peut dire que son plan a bien fonctionné contre Nice. 

 

"Pour un joueur, ce mois de janvier est excitant"

Maintenant se profile encore un long mois de janvier, avec pas moins de quatre réceptions au Stadium. 

Pour un joueur, je peux te dire que le calendrier est excitant. On va jouer à domicile, devant notre public, tous les trois-quatre jours. J'espère vraiment que nous allons parvenir à enchaîner les performances ces prochaines semaines.

Il n'y a plus de blessés, le groupe était au complet ce matin à l'entraînement. Chaque séance est l'occasion de prouver au coach sa vraie valeur. La concurrence sera rude, c'est certain, mais c'est une bonne chose. Chaque effort supplémentaire va pousser l'équipe encore plus haut, j'en suis certain. Individuellement et encore plus collectivement, les places à gagner vont nous faire progresser. 

Jusqu'où ce groupe peut aller ? 

C'est toujours compliqué de faire des pronostics sur une saison, parce que chaque équipe connaît des hauts et des bas. Maintenant, lorsque tu vois la qualité affichée sur le terrain, il est normal de s'attendre à de belles performances de notre part. Il ne suffit pas de le dire pour le faire, il faut travailler tous ensemble au quotidien. 

C'est un groupe qui vit déjà très bien ensemble, au sein duquel il est facile de s'intégrer. J'en suis la preuve parce que je n'ai pas mis longtemps à prendre mes marques, à me faire des amis, à rigoler avec mes partenaires. C'est aussi pour cela que nous ne devons pas nous fixer de limites ! 

Moreira Inside 1.png

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus