La Compagnie des Pergos,
l’esprit sud-ouest

Partager l'article
Publié le 25/01/2019 à 15h14
Modifié le 25/01/2019 à 17h01

Comme un clin d’œil à l’histoire. En 2003, au retour du match victorieux à Reims qui actait la montée du TFC en Ligue 1, joueurs et staff étaient venus fêter l’évènement au Varsi, la table de Thomas Fantini.

Comme un clin d’œil à l’histoire. En 2003, au retour du match victorieux à Reims qui actait la montée du TFC en Ligue 1, joueurs et staff étaient venus fêter l’évènement au Varsi, la table de Thomas Fantini. Les Violets étaient d’ailleurs des habitués de l’établissement. Seize and plus tard, c’est le restaurateur toulousain qui s’invite au Stadium. « Cela me tenait à cœur de renvoyer l’ascenseur car ils m’ont aidé à me lancer », confesse l’intéressé.

Patron-fondateur d’un groupe qui emploie aujourd’hui quatre-vingts personnes pour un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros, Thomas Fantini arrive avec la volonté de partager cette convivialité et cet esprit du sud-ouest qui ont fait sa renommée. « La collaboration avec le TFC et avec Newrest, qui gère l’hospitalité au Stadium, va nous permettre de valoriser nos trois métiers forts », explique le dirigeant. A savoir le snacking via la marque Pains & Pergos qui s’installe dans l’une des buvettes, les animations et le traiteur avec la filiale Skandi, et la cuisine traditionnelle au restaurant Le 1938, dans l’esprit de La Pergola, le navire amiral du groupe.

Réputés traditionnellement proches du monde du rugby, Thomas Fantini et son groupe revendiquent avant tout leur passion pour le sport au sens large. « Une grande famille », selon le restaurateur : « De nombreuses entreprises partenaires sont d’ailleurs impliquées auprès de différents clubs. Nous partageons la même volonté de soutenir ces équipes et de participer à la vie de notre ville.  »

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus