Présentation
de l'OGC Nice

Partager l'article
Publié le 15/03/2019 à 13h47
Modifié le 15/03/2019 à 14h33

Intraitables dans leur antre, les joueurs de Patrick Vieira ont l'espoir d'enchaîner ce soir, face à nos Violets, une cinquième victoire de rang à domicile. A trois points d'une place européenne, les Aiglons abordent le sprint final avec ambition. Focus. 


La dynamique

L'Europe toujours en point de mire

La défaite à Marseille enfin digérée, les Niçois n'ont pas dit leur dernier mot dans la course à l'Europe. Ce vendredi, ils retrouveront même leur pelouse sacrée, sur laquelle ils enchaînent les prouesses en ce début d'année 2019. Quatre succès en quatre rencontres, cela place le niveau de notre adversaire du soir. 

De manière encore plus générale, Nice est invaincu lors de ses 8 dernières réceptions en Ligue 1 (6 victoires, 2 nuls). Seul le Paris Saint-Germain (14) est actuellement sur une plus longue série. Pour repartir avec des points de l'Allianz, nos joueurs se devront donc de réaliser une performance de grand standing. A trois points de la cinquième place, européenne, les hommes de Patrick Vieira n'ont plus de temps à perdre. 

 


La stat'

Un véritable verrou à l'Allianz

Quatre réceptions, quatre victoires, et aucun but encaissé. Sur leur pelouse de l'Allianz, les Niçois assurent. Sans trop trembler, ils ont déjà fait tomber successivement Bordeaux, Nîmes, Angers et Strasbourg. Un pied de nez à un début de saison plus compliqué sur les bords de la Méditerranée, marquée par des revers surprenants concédés face à Reims et Dijon. 

Formant désormais la quatrième meilleure défense de l'élite à domicile, capables de changer de système en fonction des adversaires et des suspendus, Dante et ses collègues s'apprêtent encore à recevoir, d'ici la fin de saison Montpellier, Caen, Guingamp, Nantes et Monaco. Un calendrier accessible, idéal pour retrouver l'Europe ? 

 


Le groupe

Une attaque toujours autant décimée

Blessé lors de la dernière journée à Marseille, Christophe Jallet ne tiendra pas sa place ce vendredi au coeur de la défense niçoise. Toujours malheureux avec ses blessures, Myziane Maolida sera aussi absent, tout comme Ganago et Le Bihan, privant encore Patrick Vieira de solution offensive.

Gardiens : Benitez, Clémentia

Défenseurs : Burner, Atal, Pelmard, Coly, Boscagli, Hérelle, Dante, Sarr

Milieux de terrain : Walter, Tameze, Cyprien, Lees-Melou, Danilo, Makengo

Attaquants : Saint-Maximin, Sacko, Srarfi.


Les mots du coach

"Ce TFC a de la créativité"

"Affronter Toulouse sera un bon test pour nous, concernant l'état d'esprit de l'équipe. Il doit être le même, que l'on affronte le PSG, Marseille ou cette équipe du TFC. La semaine d'entraînement est similaire aux autres, et trois points sont aussi sur la table pour le vainqueur de cette rencontre. A nous de tout faire pour les prendre.

Défensivement, nous devrons répondre au défi toulousain, qui dispose de belles individualités, notamment demain avec le trio Sanogo - Gradel - Dossevi, mais aussi Manu Garcia. Cette équipe a de la créativité."  


Le dernier match

Partage logique des points

Toulouse FC 1-1 OGC Nice, le vendredi 5 octobre 2018 (Journée 9)

 

Composition toulousaine : Reynet - Moreira (puis Sylla), Jullien, Todibo, Moubandje - Sangaré, Durmaz (puis Cahuzac), Garcia - Dossevi (puis Jean), Gradel, Mubele (c) (ent : Alain Casanova)


 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus