Présentation
de l'OL

Partager l'article
Publié le 03/03/2019 à 14h54
Modifié le 03/03/2019 à 16h17

A la lutte pour la place de Dauphin, l'OL reçoit ce dimanche notre TFC. Analyse de la bande à Bruno Genesio, toujours aussi imprévisible.


La dynamique

L'inconnue permanente 

Vaincus le week-end passé à Monaco, sans jamais lever le curseur (2-0), les Lyonnais sont capables du meilleur comme du pire d'un match sur l'autre. Illustration avec une victoire acquise au métier face à Caen (3-1) dans la semaine, synonyme de billet pour les demi-finales de la Coupe de France.

Pour leur quinzième rencontre depuis le début d'année 2019, bien malin qui peut dire quelle version de l'OL nous aurons droit ce week-end. Les Gones n'ont pourtant pas de marges de manoeuvre, alors que Lille reçoit Dijon dès 15h00.


La stat'

A domicile, c'est friable

C'est un paradoxe assez incroyable. Depuis le début de l'année 2019, les Lyonnais ne seront pas parvenus à garder leur cage inviolée à domicile. Aucun clean-sheet pour Lopes et les siens, malgré pourtant des réceptions sur le papier abordables (Guingamp, Caen, Strasbourg). Des réalisations concédées qui ne permettent pas aux Gones de gérer comme ils le souhaitent les fins de rencontre. 

Nos Toulousains seraient bien inspirés, eux aussi, de trouver le chemin des filets, chose qui ne s'est plus produite depuis 2013. Pour retrouver trace d'un dernier succès en terre lyonnaise, il faut remonter (beaucoup) plus loin, en 1966.  


Le groupe

Le retour du capitaine 


Les mots du Coach

"Toulouse n'est pas dans une periode"

" On peut s’attendre à la même physionomie de match. On aura sûrement la possession face à un bloc bas. On a réussi à gagner de ce genre de matches face à Amiens, Guingamp, Caen. C’est intéressant car cela montre qu’on est capables d’être efficaces dans des attaques placées. Toulouse n’est pas dans une bonne période avec des défaites à l’extérieur. C’est une équipe qui sera bien organisée, avec beaucoup de discipline et des attaquants capables de ressortir vite. Elle est aussi performante sur les coups de pied arrêtés. On est habitués et préparés. A nous de trouver les solutions."  


Le dernier match

Le break n'a pas suffi

Toulouse FC 2-2 Olympique Lyonnais, le mercredi 16 janvier (Journée 17 - décalée)

Composition toulousaine : Reynet - Diakité, Amian, Mbia, Moubandje, Sylla - Cahuzac, Durmaz (puis Sidibé 90') - Dossevi (puis Jean 67'), Mubele (puis Sanogo 58'), Gradel (c) (ent : Alain Casanova)


 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus