Saison 1948-49

Golob, "Mon précieux"

Alors qu'il va évoluer à partir de 1949 dans un Stadium pouvant accueillir 35 000 personnes, le TFC réussit pendant l'intersaison à s'attacher les services d'une perle rare et unique : l'attaquant international yougoslave Vinko Golob.  Pour sa troisième saison d'affilée en D1, les Rouge et Blanc se déniche l'exceptionnel buteur de 28 ans. Attendu par les dirigeants du Havre à l'aéroport du Bourget, le joueur slave arrive en fait par les rails en compagnie du Président téféciste après l'obtention du fameux sésame permettant de traverser le "Rideau de Fer".

Le dirigeant toulousain a remué ciel et terre, traversant l'Europe entière, pour obtenir l'accord définitif de Golob courtisé jusqu'à un hôtel parisien par les représentants normands... Une bagarre éclate, la police intervient et le contrat signé en faveur du Téfécé ! Une persévérance acharnée de Bardou qui paye et se traduit aussi par de la curiosité quand les multiples exploits offensifs de la fratrie Lanfranchi attisent son féroce appétit. Les deux frères, Marcel et Jean, terrorisent les défenses régionales (Division d'Honneur) et effectuent alors un essai des plus concluants au TFC. Sur le terrain, les supporters du Tèf' comprennent assez rapidement que la puissance du tir de Golob fait sensation et que les Frangins illuminent le côté droit de l'attaque haut-garonnaise.

Avec un tel trident, en compagnie de Cammarata (meilleur buteur du club, 16 réalisations), le TFC atteint une "petite" neuvième place; juste de quoi faire l'étalage de la valeur montante de l'effectif de la Ville rose. 

En haut : Sbroglia,  Ibrir, Broca, Bialazyk, Fortunel, Frey, Salvage, Mercadier, Delgado, 
En bas : Marcel Lanfranchi, Jean Lanfranchi,  Cammarata, Wrebs, Thomas, Menendez

quipe 48 49.JPG

Effectif

  • Sbroglia
  • Fortunel
  • Broca
  • Ibrir
  • Frey
  • Mercadier
  • Jean Lanfranchi
  • Marcel Lanfranchi
  • Vinko Golob
  • Henri Cammarata
  • Thomas
  • Salvage
  • Delgado
  • Krebs

Transferts

Arrivées : Golob (Bohémians de Prague - Yougoslavie), Marcel Lanfranchi, Jean Lanfranchi.

Le staff technique

Entraîneur : Edmond Enée

Les dirigeants

Président : Bardou

Déroulement de la saison

Le TFC termine le championnat à la 9ème place et est éliminé en 32ème de finale de la Coupe de France par l'US Quevilly 4-3.

Tous les matchs

Championnat Division 1

Aller

Retour

01 FC Sochaux Montbéliard – Toulouse FC 3-0 18 Toulouse FC - FC Sochaux Montbéliard 3-0
02 Toulouse FC – Stade Rennais 2-1 19 Stade Rennais - Toulouse FC 2-0
03 OGC Nice - Toulouse FC 2-1 20 Toulouse FC - OGC Nice 3-0
04 Toulouse FC - FC Sète 0-2 21 FC Sète - Toulouse FC 0-0
05 AS Saint Etienne - Toulouse FC 4-2 22 Toulouse FC - AS Saint Etienne 5-1
06 Lille OSC - Toulouse FC 1-1 23 Stade de Reims - Toulouse FC 2-0
07 Toulouse FC - Stade de Reims 2-0 24 Toulouse FC - Lille OSC 1-4
08 Toulouse FC - Red Star 4-1 25 Red Star - Toulouse FC 3-1
09 FC Metz - Toulouse FC 2-1 26 Toulouse FC - FC Metz 1-0
10 Olympique de Marseille - Toulouse FC 4-0 27 Toulouse FC - SRC Colmar 7-0
11 Toulouse FC - CO Roubaix 2-0 28 RC Strasbourg - Toulouse FC 0-1
12 Toulouse FC - Rc Strasbourg 5-1 29 Toulouse FC - AS Cannes 1-0
13 SRC Colmar - Toulouse FC 2-0 30 SO Montpellier - Toulouse FC 2-1
14 Toulouse FC - SO Montpellier 4-1 31 Toulouse FC - Olympique de Marseille 2-1
15 AS Cannes - Toulouse FC 2-1 32 CO Roubaix - Toulouse FC 3-1
16 RC Paris - Toulouse FC 5-0 33 Toulouse FC - RC Paris 2-1
17 Toulouse FC - FC Nancy 2-1 34 FC Nancy - Toulouse FC

 

 

Coupe de France

 
32ème 09/01/1949 à Limoges US Quevilly - TFC 1937 (L1) 4-3

 

Classements

L'évolution du classement

Évolution du classement au cours de la saison

Les classements individuels

Meilleur buteur du club : Henri Cammarata : 16 buts

Les Maillots de la saison

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus