Saison 1969-70

Le retour du foot à Toulouse

La question à la mode reste : Y a-t-il un public pour le ballond rond dans la Ville rose ? Pour le savoir, on reprend d'anciennes méthodes car c'est bien connu, "c'est dans les vieux pots que l'on fait les meilleures confitures" ! En 1937 le FC Sète venait en démonstration à Toulouse, le prestigieux Real Madrid foule la pelouse du Stadium le 9 avril 1970 pour s'en convaincre de manière affirmative. Faute d'équipe toulousaine au niveau, ce sont les Girondins de Bordeaux qui répliquent à la "Maison Blanche" devant 11 829 spectateurs ayant répondu à l'appel des dirigeants.

Sept jours plus tard, on tente de rééditer la performance en présentant aux guichets un alléchant Angoulême (D1)-Standard de Liège (Belgique) où les Wallons, vainqueurs sans artifices des Charentais (5-1), vont exposer leur meilleure équipe affublée de nombreux internationaux sous les yeux d'un public conquis.

La ferveur populaire est telle que le football ne peut échapper plus longtemps à Toulouse. Le 25 mai 1970, l'impulsion délivrée par Lucien Buzzichelli et plusieurs industriels régionaux aboutit à la création d'une nouvelle entité : l'Union Sportive de Toulouse qui englobe au passage les Cadets de Gascogne et l'AS Mermoz-Bonnefoy.
 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus