Saison 1980-81

Aux portes de l'Eden...

Si la digestion de la montée ratée la saison précédente a des difficultés à passer (6ème), Toulouse aborde sereinement celle-ci armé de son fol espoir de retrouver l'élite d'ici à "trois ans" comme l'avait clamé l'an passé son entraineur Cahuzac. Dans cette optique, le recrutement est royal afin également de lutter à armes égales avec l'OM ou Montpellier; l'illustration parfaite reste le libéro belge Van Binst et son palmarès vertigineux : cinq Coupes nationales, quatre Championnats et deux Coupes des Coupes (C2).

Favoris logiques à l'accession en D1, les Violets imposent plus le championnat par leur timidité que leur réussite enthousiasmante. À Besançon, la défaite accompagne le chemin du retour (0-1); heureusement, la première victoire intervient dès la semaine d'après sur cette même marge contre Thonon au Stadium (1-0). En plein rôdage, les Toulousains passent la seconde en étrillant Montluçon (4-0) mais tombe en panne sèche à Gueugnon (0-3) et Angoulême (0-1). Sans leur Président Garrigues, démissionnaire pour raisons personnelles, les Haut-Garonnais mettent les mains dans le cambouis chez les derniers de l'US Tavaux et se font violence en décrochant leur premier succès en déplacement (2-0).

Une rencontre déterminante à l'origine d'un total de quatre matches victorieux sans encaisser de buts et même de dix triomphes gagnants en l'espace de treize sorties domestiques. Deuxièmes et irrésistibles, Robert Pintenat à la "Tête d'or" et Diaz "l'Intenable" déroulent leur football en fustigeant chacune des défenses osant faire barrage à leur raid infernal. Après une courte défaite à Martigues par un manque de réalisme inhabituel, le "Lion pintenatesque" dévore sans rechigner les filets adverses (quadruplé contre Grenoble, 6-1). La 30ème réalisation personnelle de la saison du "Prince des airs" aux dépens d'Avignon (3-1) ne suffit plus au TFC pour un billet direct à l'échelon supérieur. Seuls les Barrages restent accessibles, ainsi, le terrible quitte ou double avec Besançon dans un ultime match où seul un résultat nul est nécessaire semble correspondre au candidat toulousain.

Âpre, électrique et rude, l'affrontement se dispute dans la peur et le 0-0 du coup de sifflet final délivre un Stadium aux 25 000 supporters en effervescence. En tant que barragistes, Toulouse fait cap au Nord et la surprenante formation de Noeux-les-Mines coachée par un quasi-inconnu : Gérard Houillier ! Impuissants, les Violets vacillent à l'aller (battus 2-0) avant de rétribuer à la hauteur de ses encouragements un public haut-garonnais émerveillé par Camus and co. Mauvais élève de la classe supérieure, Tours est l'obstacle ultime à la Première Division. À deux matches de la montée, les illusions perdues et déchues du Tèf' sont abandonnées dès le premier acte du combat (0-1) puis ensuite à domicile dans une enceinte désemparée (2-2). Tout est remis à l'an prochain !

En haut : Gilbert Van Binst, Michel Le Blayo, Jean-Pierre Laverny, Joël Ahache, Marc Weller

En bas : Jean-Luc Sassus, Jean Diaz, Jean-Luc Vinuesa, Robert Pintenat, Raymond Camus, Léon Maier

Effectif

Gardiens

  • Jean-Michel Raymond
  • Marc Weller

Défenseurs

  • Joël Ahache
  • Francis Andrade
  • Gilles Brisson
  • Denis Elie
  • Jean-Philippe Elie
  • Michel Le Blayo
  • Gilbert Van Binst

Milieux

  • Gérard Albert
  • Raymond Camus
  • Jean Diaz
  • Daniel Lacroix
  • Jean-Pierre Laverny
  • Jean-Luc Vinuesa

Attaquants

  • Attila Ladinszky
  • Guy Mauffroy
  • Robert Pintenat
  • Léon Maier
  • Jean-Luc Sassus

Transferts

Arrivées (mercato d'été) :

  • Joël Ahache (Béziers)
  • Gérard Albert (Gueugnon)
  • Denis Elie (INF Vichy)
  • Jean-Philippe Elie (INF Vichy)
  • Attila Ladinszky (Valenciennes)
  • Guy Mauffroy (Gazélec Ajaccio)
  • Jean-Michel Raymond (INF Vichy)
  • Gilbert Van Binst (Anderlecht - BELGIQUE)
Départs (mercato d'été) :
  • Francis Baly (retraité)
  • Denis Fernandez (retraité)
  • Francis Fernandez (retraité)
  • André Guttierez (retraité)
  • Jean-Claude Louis (retraité)
  • Gérard Madronnet (Grenoble)
  • Alain Palma (Le Havre)
  • Daniel Sanlaville (retraité)
  • André Tota (retraité)

Le staff technique

Entraîneur : Pierre Cahuzac

Les dirigeants

Président : Bernard Garrigues

Déroulement de la saison

Championnat Division 2

Aller

Retour

01 08/08/1980 Besançon RC - Toulouse FC 1-0 18 06/12/1980 Olympique Thonon Chablais - Toulouse FC 3-1
02 16/08/1980 Toulouse FC - Olympique Thonon Chablais 1-0 19 13/12/1980 Toulouse FC - GFC Ajaccio 5-1
03 22/08/1980 GFC Ajaccio - Toulouse FC 0-0 20 10/01/1981 Montluçon - Toulouse FC 2-4
04 30/08/1980 Toulouse FC - Montluçon 4-0 21 24/01/1981 Toulouse FC - FC Gueugnon 3-1
05 06/09/1980 FC Gueugnon - Toulouse FC 3-0 22 31/01/1981 FC Martigues - Toulouse FC

1-0

06 13/09/1980 Toulouse FC - FC Martigues 1-1 23 07/02/1981 Toulouse FC - Angoulême 2-1
07 20/09/1980 Angoulême - Toulouse FC 1-0 24 21/02/1981 AS Cannes - Toulouse FC 3-1
08 27/09/1980 Toulouse FC - AS Cannes 4-1 25 28/02/1981 Toulouse FC - US Tavaux 3-0
09 04/10/1980 US Tavaux - Toulouse FC 0-2 26 15/03/1981 SR Saint-Dié - Toulouse FC 0-1
10 11/10/1980 Toulouse FC - SR Saint-Dié 1-0 27 21/03/1981 Toulouse FC - Grenoble Foot 38 6-1
11 18/10/1980 Grenoble Foot 38 - Toulouse FC 0-3 28 28/03/1981 AS Corbeil-Essonnes - Toulouse FC 1-1
12 25/10/1980 Toulouse FC - AS Corbeil-Essonnes 3-0 29 17/04/1981 Toulouse FC - AS Béziers 3-1
13 01/11/1980 AS Béziers - Toulouse FC 1-1 30 25/04/1981 Toulouse FC - FC Avignon 3-1
14 08/11/1980 FC Avignon - Toulouse FC 1-2 31 28/04/1981 Olympique de Marseille - Toulouse FC 1-1
15 15/11/1980 Toulouse FC - Olympique de Marseille 3-1 32 09/05/1981 Toulouse FC - Montpellier HSC 2-0
16 22/11/1980 Montpellier HSC - Toulouse FC 2-1 33 16/05/1981 AS Libourne - Toulouse FC 1-1
17 29/11/1980 Toulouse FC - AS Libourne 3-0 34 23/05/1981 Toulouse FC - Besançon RC 0-0

L'évolution du classement

Les Maillots de la saison

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus