Saison 1986-87

Une progression spectaculaire

En cette saison européenne, les soirées inoubliables et inoubliées du TFC résonnent toujours dans le béton du Stadium. Épaulé par ses Tricolores Bergeroo et Stopyra, ce dernier ayant éclaboussé de sa classe talentueuse la troisième place française au Mondial argentin, le Tèf' résiste face à Lens (1-1) puis s'arroge de l'AS Monaco (2-1) en deuxième semaine. Ensuite, sans son gardien Bergeroo blessé à la main mais avec Huc son successeur, les Violets battent Auxerre (2-0), déroutent Brest (5-0) ainsi que Nice (2-0) et le Matra Racing (3-0). Un beau bilan lorsqu'on s'abstient obsessionnellement de penser coûte que coûte à la confrontation en Coupe UEFA avec le SC Napoli du prodigieux génie Diego Maradona.

Mi-septembre, le choc a enfin lieu à San Paolo où les 85 000 supporters survoltés napolitains n'attendent que l'étincelle du gaucher albiceleste pour provoquer la foudre. Battus 1-0, les 400 (et courageux) Toulousains à s'être rendus sur place font fi du vacarme ahurissant et donnent rendez-vous au Stadium pour le deuxième set. Grand bien leur en a pris puisque Stopyra propulse un premier ballon sous la barre italienne, Tihy dégage sur sa ligne et Bergeroo stoppe un tir au but (1-0, 4-3 t.a.b). Dans la folle ferveur de la Ville rose, les heures glorieuses du club sonnent irrémédiablement dans la tête de Maradona qu'il vient de prendre à deux mains en regardant sa tentative échouée sur le poteau.

 

Au tour suivant, les Moscovites du Spartak sont prévenus et dominent les débats. De manière inespérée, Gérald Passi en état de grâce bouscule les évidences et récite un hat-trick magique entre dribbles et efficacité offensive (3-1). Cependant, le froid glacial soviétique congèle les Violets autant que leurs ambitions européennes (1-5). L'aventure s'arrête malheureusement en si bon chemin mais que ce fut incroyable ! La désillusion abandonnée sur le voyage du retour, elle est enfermée à double verrou au Parc des Princes où les Haut-Garonnais s'imposent magistralement (3-2).

Un jour du TFC, un destin en Violet par TOULOUSEFOOTBALLCLUB

Du reste, la troisième place en championnat est consolidée face au Havre, Toulon et Laval. Sûre de son visage spectaculaire, en dépit d'une certaine fatigue physique, l'équipe peut compter sur l'idole Beto "Gordito" Marcico pour marquer et embellir le record d'invincibilité à domicile (18V, 5N). Défaits dans le Var (3-2), les Violets jouent leur va-tout à la maison contre les Sang et Or dans leur chasse à un second billet continental d'affilée. L'apothéose est à la croisée des destins... Michaël Debève (16 ans et demi) bat son futur club lensois (1-0) et Toulouse, seconde attaque de France, garde bien un fauteuil sur le podium (3ème).

En haut : Benoît Tihy, Pascal Despeyroux, Jean-Luc Ruty, Pierre Espanol, Alberto Tarantini, Philippe Bergeroo.

En bas : Gérald Passi, Eric Bellus, Jean-Philippe Durand, Yannick Stopyra, Patrice Lestage.

Effectif

Gardiens

  • Philippe Bergeroo
  • Robin Huc

Défenseurs

  • Hervé Broca
  • Patrice Lestage
  • Jean-Jacques Marx
  • Gilles Oliver
  • Jean-Luc Ruty
  • Alberto Tarantini
  • Benoît Tihy

Milieux

  • Eric Castagnino
  • Mickaël Debève
  • Jean-Philippe Delpech
  • Pascal Despeyroux
  • Jean-Philippe Durand
  • Pierre Espanol
  • Michel Pavon

Attaquants

  • Eric Assadourian
  • Eric Bellus
  • Alberto Marcico
  • Gérald Passi
  • Yannick Stopyra

Transferts

Arrivées (mercato d'été) :

  • Eric Bellus (Saint-Etienne)
  • Benoît Tihy (Racing Levallois)
  • Jean-Philippe Delpech (Toulouse FC B)
  • Jean-Luc Ruty (Sochaux)
  • Mickaël Debève
  • Eric Assadourian (INF Vichy)
  • Michel Pavon
Départs (mercato d'été) :
  • Jean-François Domergue (Marseille)
  • Gilles Brisson (Sochaux)
  • Jean-Marc Ferratge (Monaco)
  • Jean-Luc Sassus (Cannes)
  • Jean-Pierre Laverny (Mulhouse)

Le staff technique

Entraîneur : Jacques Santini

Les dirigeants

Président : Marcel Delsol

Tous les matchs

Championnat Division 1

Aller

Retour

01 05/08/1986 RC Lens - Toulouse FC 1-1 20 05/12/1986 AS Monaco FC - Toulouse FC 1-0
02 08/08/1986 Toulouse FC - AS Monaco FC 2-1 21 12/12/1986 Toulouse FC - Olympique de Marseille 0-0
03 12/08/1986 Olympique de Marseille - Toulouse FC 2-1 22 17/12/1986 Toulouse FC - Stade Lavallois 2-0
04 15/08/1986 Stade Lavallois - Toulouse FC 0-0 23 20/12/1986 AJ Auxerre - Toulouse FC 2-1
05 22/08/1986 Toulouse FC - AJ Auxerre 2-0 24 28/02/1987 Toulouse FC - AS Saint-Etienne

2-1

06 26/08/1986 AS Saint-Etienne - Toulouse FC 0-0 25 07/03/1987 Stade Brestois 29 - Toulouse FC 1-2
07 29/08/1986 Toulouse FC - Stade Brestois 29 5-0 26 11/03/1987 Toulouse FC - Lille OSC 0-0
08 03/09/1986 Lille OSC - Toulouse FC 1-0 27 14/03/1987 OGC Nice - Toulouse FC 1-4
09 12/09/1986 Toulouse FC - OGC Nice 2-0 28 25/03/1987 Toulouse FC - FC Sochaux-Montbéliard 2-1
10 20/09/1986 FC Sochaux-Montbéliard - Toulouse FC 1-1 29 28/03/1987 RC Paris - Toulouse FC 0-0
11 24/09/1986 Toulouse FC - RC Paris 3-0 30 04/04/1987 Toulouse FC - FC Nantes 1-0
12 04/10/1986 FC Nantes - Toulouse FC 2-1 31 11/04/1987 FC Metz - Toulouse FC 2-0
13 17/10/1986 Toulouse FC - FC Metz 0-0 32 17/04/1987 Toulouse FC - Stade Rennais FC 4-2
14 25/10/1986 Stade Rennais FC - Toulouse FC 0-0 33 02/05/1987 FCG Bordeaux - Toulouse FC 2-3
15 31/10/1986 Toulouse FC - FCG Bordeaux 1-1 34 09/05/1987 Toulouse FC - Paris SG 1-1
16 08/11/1986 Paris SG - Toulouse FC 2-3 35 15/05/1987 Le Havre AC - Toulouse FC 1-1
17 12/11/1986 Toulouse FC - Le Havre AC 3-0 36 22/05/1987 Toulouse FC - AS Nancy-Lorraine 2-1
18 22/11/1986 AS Nancy-Lorraine - Toulouse FC 2-0 37 29/05/1987 SC Toulon - Toulouse FC 3-2
19 29/11/1986 Toulouse FC - SC Toulon 1-0 38 05/06/1987 Toulouse FC - RC Lens 1-0

L'évolution du classement

Les Maillots de la saison

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus