Saison 1987-88

Une saison dans le dur

La saison démarre avec l'arrivée de "l'Ange vert", Dominique Rocheteau, qui cultive la phase de progression croissante du club année après année. Ainsi, à l'aube de sa 14ème échéance dans l'élite, le TFC est bien en évolution et non dans une période de révolution. Buteur pour sa grande entrée dans la famille téféciste, Rocheteau délivre la première (et difficile) victoire contre Montpellier (3-1) au Stadium lors de l'ouverture du championnat mais témoigne tout de même de la crispation régnante encore dans les rangs toulousains.

Pour ces Violets-là, les succès étriqués face à Laval (1-0), Niort (1-0), Toulon (1-0) et Brest (2-1) ne sont que la résultante de leurs difficultés affichées à domicile. De plus, l'équipe entrainée par Santini doit compléter ce tableau avec la Coupe de l'UEFA qui débarque à toute allure. Le 16 septembre 1987, les Grecs du Panionios Athènes perdent totalement pied en volant en éclats sur la pelouse des Violets (5-1) ainsi qu'au match retour (1-0). Ouragan sur le plan continental, alarmiste en D1, le Tèf' souffle le chaud comme le froid au fil de son calendrier. Précédant seulement de quelques longueurs la lanterne rouge lavalloise, la Coupe d'Europe fleure bon la rédemption avec Leverkusen à l'étape des 16èmes de finale. Accrochés dans la première manche (1-1), les coéquipiers de Bergeroo se métamorphose alors en formidable citadelle en Allemagne; néanmoins, l'espoir de qualification s'évapore face au futur vainqueur de l'épreuve sur un but d'Allofs (0-1).

Pour redresser la barre et conclure une première phase aller douloureuse, la victime téféciste se nomme Le Havre et son gardien de but Alain Casanova qui ne peut empêcher Rocheteau de le tromper (1-0). Tenace, opiniâtre autant que parcellaire, le TFC bouscule le PSG dans un match aux allures dramatiques à la vue du classement des deux formations (2-1). Les noms de Michel Pavon (19 ans), Jean-Philippe Delpech (21 ans) et Pascal Despeyroux (22 ans) surgissent des tiroirs; la jeunesse du Centre de formation prend le pouvoir dans l'opération sauvetage d'une saison plus compliquée que prévue.

Avant et après la trêve, l'équipe va mieux (3 nuls), récupère Passi absent depuis quatre mois sur blessure et surtout de fringants succès (Bordeaux, 2-1 et Lille, 2-1) pour enfin avancer lentement vers ses nouveaux objectifs. D'ailleurs, Passi est rappelé en Bleu par le sélectionneur national Henri Michel aux côtés de ses partenaires haut-garonnais Despeyroux et Stopyra. Par le biais de ces convocations et de la Coupe de France, le ciel s'éclaircit un peu au-dessus du Stadium (élimination de Brive et Lyon). En revanche, en D1, Toulouse piétine et perd régulièrement (Saint-Étienne, Nantes et Nice) jusqu'à glisser à la 18ème position. Dans la lignée des jeunes demi-finalistes en Gambardella, les Violets redorent le blason téféciste face à Metz (2-0), Auxerre (2-0) et l'OM (1-0). À la retraite au bout de l'ultime coup de sifflet arbitral de la saison, Bergeroo est porté en triomphe en même temps que l'acquisition du maintien.

Archives 1987-1988: 32ème de finale Coupe de l... par TOULOUSEFOOTBALLCLUB

Effectif

Gardiens

  • Philippe Bergeroo
  • Robin Huc

Défenseurs

  • Norbert Almandoz
  • Didier Casini
  • Aïssa Fouka
  • Patrice Lestage
  • Gilles Oliver
  • Jean-Luc Ruty
  • Alberto Tarantini
  • Benoît Tihy

Milieux

  • Mickaël Debève
  • Jean-Philippe Delpech
  • Pascal Despeyroux
  • Jean-Philippe Durand
  • Pierre Espanol
  • Jacky Paillard
  • Gérald Passi
  • Michel Pavon
  • Nicolas Rodor

Attaquants

  • Eric Assadourian
  • Eric Bellus
  • Alberto José Marcico
  • Dominique Rocheteau
  • Yannick Stopyra

Transferts

Arrivées (mercato d'été) :

  • Didier Casini (Nancy)
  • Jacky Paillard (Laval)
  • Dominique Rocheteau (Paris SG)
Départs (mercato d'été) :
  • Eric Castagnino (Pont Saint Esprit)
  • Jean-Jacques Marx (Lorient)
Départs (mercato d'hiver) :
  • Eric Assadourian (Guingamp)

Le staff technique

Entraîneur : Jacques Santini (1985-1989)

Les dirigeants

Président : Marcel Delsol (1985-1992)

Tous les matchs

Championnat Division 1

Aller

Retour

01 18/07/1987 Toulouse FC - Montpellier HSC 3-1 20 21/11/1987 Stade Lavallois - Toulouse FC 1-0
02 25/07/1987 Toulouse FC -Stade Lavallois 1-0 21 28/11/1987 Toulouse FC - Paris SG 2-1
03 01/08/1987 Paris SG - Toulouse FC 2-0 22 05/12/1987 Chamois Niortais - Toulouse FC 0-0
04 08/08/1987 Toulouse FC - Chamois Niortais 1-0 23 12/12/1987 Toulouse FC - AS Monaco FC

1-1

05 15/08/1987 AS Monaco FC - Toulouse FC 5-1 24 19/12/1987 AS Cannes - Toulouse FC 1-1
06 19/08/1987 Toulouse FC - AS Cannes 0-1 25 20/02/1988 Toulouse FC - FCG Bordeaux 2-1
07 22/08/1987 FCG Bordeaux - Toulouse FC 2-2 26 27/02/1988 SC Toulon - Toulouse FC 1-0
08 29/08/1987 Toulouse FC - SC Toulon 1-0 27 05/03/1988 Toulouse FC - Lille OSC 2-1
09 02/09/1987 Lille OSC - Toulouse FC 2-0 28 19/03/1988 Stade Brestois 29 - Toulouse FC 1-0
10 12/09/1987 Toulouse FC - Stade Brestois 29 2-1 29 26/03/1988 Toulouse FC - AS Saint-Etienne 2-3
11 19/09/1987 AS Saint-Etienne - Toulouse FC 2-0 30 02/04/1988 RC Paris - Toulouse FC 0-0
12 26/09/1987 Toulouse FC - RC Paris 0-0 31 09/04/1988 Toulouse FC - FC Nantes 0-1
13 03/10/1987 FC Nantes - Toulouse FC 3-1 32 16/04/1988 OGC Nice - Toulouse FC 3-0
14 07/10/1987 Toulouse FC - OGC Nice 2-0 33 30/04/1988 Toulouse FC - FC Metz 2-0
15 17/10/1987 FC Metz - Toulouse FC 4-1 34 07/05/1988 AJ Auxerre - Toulouse FC 0-2
16 24/10/1987 Toulouse FC - AJ Auxerre 0-0 35 14/05/1988 Toulouse FC - Olympique de Marseille 1-0
17 01/11/1987 Olympique de Marseille - Toulouse FC 1-0 36 21/05/1988 RC Lens - Toulouse FC 2-0
18 07/11/1987 Toulouse FC - RC Lens 0-1 37 27/05/1988 Toulouse FC - Le Havre AC 2-1
19 11/11/1987 Le Havre AC - Toulouse FC 0-1 38 04/06/1988 Montpellier HSC - Toulouse FC 4-2

L'évolution du classement

Les Maillots de la saison

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus