Saison 1992-93

Un grand Derby de la Garonne pour se sauver

Enthousiasme collectif et bonheur individuel sont les maîtres-mots de cette première saison sous la présidence toulousaine d'André Labatut. Arrivé en voisin de Muret, Dominique Arribagé devient l'une des quatre recrues violettes de l'intersaison tout comme l'international tchécoslovaque et capitaine du Sparta Prague Vaclav Nemecek.

Trois défaites consécutives suivent un résultat nul obtenu par les Phocéens de l'OM dans les ultimes minutes de jeu sur un pénalty du "Renard argenté", l'Allemand Rüdi Völler (1-1). Toulouse souffre cruellement en cette phase aller de championnat, la dernière place du classement collant plus que jamais à la peau des Violets. La décision forte de limoger Zvunka est actée et Serge Delmas, alors Responsable du centre de formation, assure donc l'intérim pour le reste de la saison. A la 12ème journée les Téfécistes n'ont, malgré tout, toujours pas célébré la victoire même si, avec un Alain Casanova devenu impérial dans les buts, un grand mieux s'abat notamment sur le domaine défensif haut-garonnais.

L'hémorragie stoppée, le Tèf' bâtit enfin sa joie gagnante à l'étape 13 de la saison contre les Normands du Havre (1-0). Bis repetita avant Noël, quand la révolte violette s'abat sur le leader nantais composé notamment de Ouedec, Pedros et N'Doram (2-0). Mais cette saison est l'une de celle où le Derby de la Garonne écrit ses lettres de noblesse. A la suite d'une réclamation toulousaine sur une erreur d'arbitrage, ce Bordeaux-TFC est à rejouer et c'est chose faite un mois après. Battu lors de la manche 1 sur un coup franc tiré au mauvais endroit (0-1), le résultat n'est pas plus favorable à l'occasion de la revanche en Gironde (0-2).

Le périple toulousain est équivoque et il ne manque que cinq points au soir du 2 avril pour acquérir le précieux maintien dans l'élite visé en début de saison. Petit à petit, les Violets avancent vers le sésame providentiel. Et ce sont les Girondins de Bordeaux qui se présentent au Stadium pour ce billet au paradis de la D1. En quinze secondes, une superbe combinaison Galtier-Nemecek aboutit jusqu'à Bancarel, grand pont sur Croci, qui trompe Sence dans les cages bordelaises. "Banca" réussit le doublé juste avant la pause et délivre une enceinte téféciste en liesse. Le TFC est sauvé !

Effectif

Gardiens

  • Alain Casanova
  • Philippe Lafon
  • Olivier Pédemas

Défenseurs

  • Dominique Arribagé
  • Vincent Candela
  • Jean-Christophe Debu
  • Thomas Fernandez
  • Aïssa Fouka
  • Olivier Frapolli
  • Christophe Galtier
  • Jean-François Hernandez
  • Jean-François Soucasse

Milieux

  • Mickaël Debève
  • Jean-Philippe Delpech
  • Rémy Loret
  • Vaclav Nemecek
  • Michel Pavon
  • Nicolas Rodor
  • Serge Romano

Attaquants

  • Anthony Bancarel
  • Nicolas Bastère
  • Bernard Ferrer
  • Eric Lada

Transferts

Arrivées (mercato d'été) :

  • Dominique Arribagé (Muret)
  • Vincent Candela
  • Alain Casanova (Marseille B)
  • Olivier Frapolli (Toulouse FC B)
  • Eric Lada (Marseille)
  • Philippe Lafon (Racing Levallois)
  • Rémy Loret
  • Vaclav Nemecek (Sparta Prague - REPUBLIQUE TCHEQUE)
  • Olivier Pédemas (Rodez)
  • Serge Romano (Metz B)
Départs (mercato d'été) :
  • Fabien Barthez (Marseille)
  • Pascal Despeyroux (Saint-Etienne)
  • Robin Huc (Saint-Etienne)
  • Viliam Hyravy (Banik Ostrava - REPUBLIQUE TCHEQUE)
  • Richard Jezierski (Créteil)
  • Frédéric Pons (ASOA Valence)
  • Jean-Luc Ruty (retraité)

Le staff technique

Entraîneur : Serge Delmas (septembre 1992-décembre 1993)
Intendant : Jacqui Teulières

Les dirigeants

Président : André Labatut (1992-1999)

Tous les matchs

Championnat Ligue 1

Aller

Retour

01 08/08/1992 Olympique de Marseille - Toulouse FC 2-1 20 09/01/1993 Montpellier HSC - Toulouse FC 0-1
02 15/08/1992 Toulouse FC - Montpellier HSC 1-3 21 16/01/1993 Toulouse FC - AS Saint-Etienne 0-0
03 22/08/1992 AS Saint-Etienne - Toulouse FC 3-2 22 23/01/1993 RC Strasbourg - Toulouse FC 0-0
04 29/08/1992 Toulouse FC – RC Strasbourg 1-1 23 30/01/1993 Toulouse FC - FC Sochaux-Montbéliard 1-0
05 02/09/1992 FC Sochaux-Montbéliard - Toulouse FC 1-0 24 06/02/1993 Lille OSC - Toulouse FC 2-2
06 12/09/1992 Toulouse FC - Lille OSC 0-0 25 10/02/1993 Toulouse FC - SM Caen 1-1
07 19/09/1992 SM Caen - Toulouse FC 4-1 26 21/02/1993 Paris SG - Toulouse FC 0-0
08 25/09/1992 Toulouse FC - Paris SG 2-2 27 26/02/1993 Toulouse FC - Valenciennes FC 1-2
09 03/10/1992 Valenciennes FC - Toulouse FC 1-1 28 12/03/1993 Toulouse FC - FC Metz 0-0
10 07/10/1992 FC Metz - Toulouse FC 1-1 29 20/03/1993 Olympique Lyonnais - Toulouse FC 1-0
11 17/10/1992 Toulouse FC - Olympique Lyonnais 0-0 30 02/04/1993 Toulouse FC - AJ Auxerre 2-1
12 24/10/1992 AJ Auxerre - Toulouse FC 0-0 31 10/04/1993 Le Havre AC - Toulouse FC 3-2
13 30/10/1992 Toulouse FC - Le Havre AC 1-0 32 12/05/1993 Toulouse FC - Nîmes Olympique 3-0
14 07/11/1992 Nîmes Olympique - Toulouse FC 1-1 33 01/05/1993 SC Toulon - Toulouse FC 2-0
15 20/11/1992 Toulouse FC - SC Toulon 1-1 34 08/05/1993 Toulouse FC - RC Lens 0-0
16 28/11/1992 RC Lens - Toulouse FC 0-2 35 15/05/1993 AS Monaco FC - Toulouse FC 4-0
17 04/12/1992 Toulouse FC - AS Monaco FC 0-2 36 22/05/1993 Toulouse FC - FCG Bordeaux 2-0
18 27/01/1993 FCG Bordeaux - Toulouse FC 2-0 37 29/05/1993 FC Nantes - Toulouse FC 4-1
19 19/12/1992 Toulouse FC - FC Nantes 2-0 38 02/06/1993 Toulouse FC - Olympique de Marseille 3-1

L'évolution du classement

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus