SAISON 2017-2018

Les Barrages pour un maintien

En découvrant le calendrier 2017-2018, les Violets ne savent pas encore qu'ils sont à l'orée d'une saison hâletante où leurs valeurs de solidarité et de combativité vont être rudement mises à l'épreuves. Deux déplacements perdus chez les deux récents champions de France en titre, en entame estivale, sont vite compensés par deux jolis succès à la maison (Montpellier, 1-0 et Rennes, 3-2).

Entrecoupé de deux trèves internationales, entamé en milieu de classement, septembre est dénué de joie collective et le Tèf' se doit d'enchaîner un mois d'octobre parfait, ce qu'il réalise bien grâce un parcours plus avantageux de trois réceptions en quatre matches (Amiens, Clermont, Sainté'). La fin d'année civile se conclut en dents de scie, la qualification en Coupe de la Ligue dans le derby de la Garonne (Bordeaux, 2-0), quelques jours après Caen (2-0) également à domicile, sonne comme un interlude précaire dans la série difficile de résultats au terme de cette phase aller du championnat (17ème).

 

Mi-janvier, à la veille d'un déplacement perdu en Coupe de France à Bourg-en-Bresse (16è de finale, 0-2), Michaël Debève remplace au pied levé Pascal Dupraz pour devenir le coach principal des Violets. Les deux matches de L1 qui suivent, synonymes de victoire par la plus petite des marges (Troyes et Nice, 1-0), redonnent de l'air à un groupe qui s'asphyxiait dans la zone rouge du classement.

Petit bémol, notable malgré tout, les Téfécistes font ensuite du sur-place durant treize rencontres et replongent au tableau avec un seul succès au compteur. Les trois points engrangés au cours du dernier rendez-vous de la saison n'y changent rien, les Haut-garonnais doivent passer par la "case Barrages" pour se sauver et maintenir le club en vue d'une 16ème année consécutive dans l'élite.

Face à l'AC Ajaccio (Ligue 2), après un match aller sur terrain neutre (stade de La Mosson à Montpellier), les Toulousains abordent le retour avec un matelas triplement confortable (3-0). Au Stadium, sous une pluie battante, Jimmy Durmaz décoche une frapppe sèche sous la barre qui douche définitivement les ardeurs corses (1-0)... Au coup de sifflet final, point d'orgue d'une saison harassante, "Micka" tire sa révérence sur cette ultime sortie victorieuse tandis que le TFC poursuit lui sa route en Ligue 1 avec désormais Alain Casanova aux commandes du groupe professionnel.

 

 

Le clip de la saison 

 

 

Revivez certains moments forts de la saison via notre série Purple Train

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus