Sur la plus petite
des marges...

Partager l'article
Publié le 02/12/2018 à 17h58
Modifié le 02/12/2018 à 17h58

Ce samedi, les Violets ne sont pas parvenus à mettre un terme à l'incroyable dynamique parisienne en championnat, la faute à une ouverture du score précoce d'Edinson Cavani (9'). Mais, vaillants et solides, nos joueurs ont fait plus qu'inquiéter le leader sur sa pelouse. Quatre-vingt-quinze minutes dont pourront s'inspirer Manu Garcia et les siens pour préparer Dijon, dimanche prochain au Stadium. (Crédits photos : C.Gavelle/PSG)


 Paris Saint-Germain  1 - 0 Toulouse FC 

 

  • Parc des Princes - Ligue 1 Conforama - Journée 14.
  • Score à la mi-temps : 1-0
  • Arbitres : Monsieur Hakim Ben El Hadj, assisté de Messieurs Aube & Pasqualotti
  • Buteur : Cavani (9')

Les temps-forts

 

  • 9' : Alors qu'il avait repoussé dans un premier temps, d'une manchette, la frappe d'Angel Di Maria, Baptiste Reynet ne peut en revanche rien sur le tir à bout portant d'Edinson Cavani. Le numéro 9 parisien réalise un superbe piqué avant de crucifier la défense violette. (1-0) 
  • 17' : Superbe retour défensif signé Issiaga Sylla juste devant Meunier. Le défenseur violet se jette et parvient à détourner le centre du Belge en corner.
  • 38' : Très bon centre de Matthieu Dossevi à destination de Max-Alain Gradel. Au point de penalty, le capitaine tente un ciseau, finalement au dessus des buts de Buffon.  
  • 40' : Trouvé par Manu Garcia à l'entrée de la surface, Max' se recentre et tente un tir lointain. Buffon ne prend pas de risque et envoie le cuir en corner. Celui-ci ne donne rien. 

 

  • 54' : Nouveau bon corner d'Angel Di Maria, qui parvient à trouver Thomas Meunier au coeur de la surface. Le premier sur le ballon, le Belge n'ajuste pas asez son coup de tête.  
  • 57' : Toujours dans les bons coups, l'Argentin s'essaie à un centre très fort que ne peut reprendre Edinson Cavani. Sur le corner qui suit, sa tentative "directe" ne trouve que le filet du dessus...  
  • 62' : Alors que son équipe essaie de se montrer dangereuse à chaque perte de balle adverse, Kalidou Sidibé hérite d'un ballon à l'entrée de la surface. Le milieu violet profite d'un espace pour armer pied gauche. Tentative non cadrée. 
  • 75' : Après avoir pris le ballon de la tête au coeur de la surface adverse, Christopher Jullien s'arrache pour récupérer le ballon. Le défenseur essaie un enroulé pied gauche, au dessus. Que l'occasion était belle. Et dire que Mubele est tout proche, lui aussi, de trouver la faille dans la foulée. (76') 
  • 89' : Seul face au but, Nkunku, seul face à Baptiste Reynet, force trop sa frappe, et voit celle-ci rejoindre la tribune Boulogne.  
  • 90' : Eux aussi entrés en jeu, Alves et Choupo-Monting s'illustrent. Le premier sert parfaitement le second, qui loupe sa reprise. 
  • 90+4' : L'ultime occasion est toulousaine : Kelvin Amian, au rebond d'un corner, ose une reprise. Le ballon est capté par Giunluigi Buffon. 

 


Les compositions 

 Buffon - Marquinhos (c), Thiago Silva, Kimpembe - Meunier (puis Alves 70'), Rabiot, Verratti (puis Choupo-Moting 70'), Diaby - Draxler (puis Nkunku 80'), Di Maria, Cavani (ent : Thomas Tuchel)

 Reynet - Moreira, Amian, Jullien, Moubandje, Sylla - Sidibé (puis Bostock 72'), Garcia - Dossevi (puis Durmaz 64'), Gradel (c), Leya Iseka (puis Mubele 75') (ent : Alain Casanova)


La réaction de Max Gradel au micro de Canal+

"Ce match nous laisse des regrets car nous avons réussi à nous procurer des situations très intéressantes. Nous n’avons pas su bien jouer les coups, c'est dommage. Malgré tout, nous pouvons être fiers de nous, nous avons montré une belle image du TFC ce soir et c’est rassurant compte tenu de l’équipe qui était en face de nous. Mais nous repartons une nouvelle fois avec zéro point et ça, ce n’est pas une bonne chose.

Nous avons montré de belles choses ce soir, il faudra s’appuyer là-dessus pour rebondir lors des prochains matchs.

(Nldr : question sur le niveau du PSG, "un petit Paris ?") Personnellement, c’était surtout un très bon Toulouse. Pourquoi un petit Paris ? Nous les avons peut-être rendus petits parce que nous avons fait les efforts qu’il fallait !"

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus