TFC/Sochaux: La presse
en parle sur la pelouse

Partager l'article
Publié le 26/06/2015 à 11h43
Modifié le 26/06/2015 à 11h43

À quelques instants du coup d'envoi de Toulouse FC-FC Sochaux, en ce samedi soir consacré à la quinzième journée de Ligue 1, la presse et les journalistes sur place livrent leurs sentiments et impressions avant cette rencontre importante, pour les Violets, dans leur quête d'une première victoire en championnat depuis cinq rencontres. Débuts de saison respectifs, scénarios possibles du match, pronostics; rien n'échappe à ses experts du ballon rond.

- Que pensez-vous du début de saison du Toulouse Football Club ?
Nicolas Stival (20 Minutes) : "Franchement, le nouveau système qui avait été étrenné sur la fin du dernier exercice ainsi que le recrutement de nouveaux joueurs laissaient envisager une année encourageante. Au début, ça a été un peu difficile comme mise en route... Notamment avec l'intégration des recrues non-francophones pour la plupart, dont certaines étaient arrivées un peu tard en plus, qui devaient se fondre dans le collectif. Maintenant, on est fin novembre et il n'y a malheureusement que six points d'avance sur le premier relégable (Valenciennes avec 10 unités). C'est donc forcément inquiétant d'un côté mais d'un autre, quand on assiste aux matchs dans leur grande majorité, il y a du jeu avec un vrai fond et une animation des plus intéressantes. A Lille, par exemple, l'expulsion change énormément la donne alors que le TFC tenait très bien jusque-là !"
Du coup, à quoi cela se joue-t-il ?
N.S : "On se dit chaque fois, ça joue bien donc ça va passer... Néanmoins, le temps défile et il manque quelques points au compteur. La petite faiblesse reste l'efficacité et le réalisme; le secteur offensif comporte pourtant trois très bons attaquants (Eden, Martin et Wissam) mais il y a un petit quelque chose qui fait qu'ils sont en défaillance. C'est bizarre d'autant plus qu'on voit Eden marquer but sur but avec la sélection israélienne. Cette carence est par-conséquent très curieuse, vraiment ! Malgré tout, il n'y a pas de quoi être inquiet à condition tout de même qu'une nouvelle série positive s'enchaîne comme le Téf avait pu le réaliser à l'automne."
Un mot sur l'adversaire du soir, le FC Sochaux, qui vient à Toulouse en tant que lanterne rouge (20è avec 8 points) mais qui, similairement aux Violets, développe du jeu sans pour autant concrétiser...
N.S : "L'effectif est une des premières raisons sans doute de cette situation car, certes, il y a un fond de jeu or ce n'est pas non plus extraordinaire. Les Doubistes sont dans le dur depuis quelque temps déjà et qui prennent peu de points même lorsqu'ils jouent bien. Ils ont la poisse, c'est le moins que l'on puisse dire ! Encore une fois, face à Bastia (1-1) le week-end passé, l'arbitrage a enrayé la jolie prestation sochalienne. Cela ressemble de plus en plus au profil-type d'une équipe reléguée en fin de saison; même si on ne sait jamais et que cette dernière reste encore longue. Tout n'est pas totalement fini pour eux ! C'est pour cela d'ailleurs que Toulouse doit impérativement se méfier de cette formation. Avec ce classement, en deux-trois matchs, tout peut changer à une vitesse folle..."
Justement, avec ces deux trajectoires communes et parallèles, à quel scénario de match doit-on s'attendre ce soir ?
N.S : "Toulouse reste supérieur quand même... Le problème interviendra surtout si le Téf bute encore et encore sur la défense jaune et bleue; il ne faudra pas qu'il commence à se crisper ! C'est un peu cliché : il faut que les Toulousains marquent rapidement et le plus tôt possible pour se rendre la partie plus facile. A domicile, une équipe en déficit de confiance et dans l'obligation de l'emporter peut vite s'impatienter."
Quel est votre avis par-rapport aux recrues de cette saison ?
N.S : "Celui qui a le plus apporté, c'est Chantôme sans aucun doute. Il est constant et toujours très bon en donnant du liant au jeu. Braithwaite a été exceptionnel dès son arrivée et fait preuve de plus de difficultés actuellement. Pour autant, il a beaucoup de bonnes qualités comme sur ce geste de récupération face à Lille avant de décaler Sylla. Ce genre de mouvement ne trompe pas sur mes capacités que possèdent le Danois. On attend plus d'aspects décisives du côté de l'Argentin Trejo pour le voir effectuer la liaison entre le milieu et l'attaque. Derrière, Spajic est très fort ! Véritablement la bonne pioche du mercato estival... Cela ressemble à l'arrivée d'Abdennour, un joueur très prometteur peu connu et qui n'a pas coûté trop cher. Peu convaincant en Haute-Garonne ou en sélection colombienne, Aguilar a peu joué donc il faut encore attendre pour voir ce que cela peut donner par la suite."

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus