Trois points sous
le sapin !

Partager l'article
Publié le 22/12/2018 à 23h25
Modifié le 27/12/2018 à 10h44

Pourtant rapidement menés à la marque, nos Violets ont fait preuve d'un courage et d'un collectif sans faille pour finir par l'emporter sur la pelouse du LOSC. Un succès qui permet aux hommes d'Alain Casanova de quitter 2018 sur une bonne note ! 


 Lille OSC 1 - 2 Toulouse FC 

 

  • Stade Pierre-Mauroy (couvert) - Ligue 1 Conforama - Journée 19.
  • Score à la mi-temps : 1-0
  • Avertissements : Moubandje (38'), Durmaz (43'), Amian (70'), Sidibé (88') - Thiago Mendes (45+1'), Dabila (62'), Thiago Maia (66')
  • Arbitres : Benoît Millot, assisté de Messieurs Luzi et Drouet
  • Buteurs : Leao (17e) pour le LOSC ; Gradel (sp 50' : sp 64') pour le TFC

Les temps-forts

 

  • 3' : Pourtant loin des buts, Leao profite d'un espace qui lui est laissé pour armer une première frappe. Vigilant, Baptiste Reynet capte sans problème.  
  • 12' : Trouvé sur son côté droit, Corentin Jean adresse un centre fort à destination du point de penalty. Arrivé dans la surface, Jimmy Durmaz est proche de reprendre le cuir, mais est devancé par un défenseur lillois.   
  • 17' : A la suite d'un superbe appel dans le dos des défenseurs violets, Leao entre dans la surface et arme une frappe croisée ras de terre. Baptiste Reynet dévie le ballon, mais ne parvient pas à assez modifier sa trajectoire pour que celui-ci ne finisse pas au fond des filets. Sur sa deuxième opportunité, quelques instants après une tête trop haute de Pépé, le LOSC ouvre la marque. (1-0).
  • 22' : Jonathan Ikoné profite d'une perte de balle violette au coeur du jeu pour effacer deux joueurs et filer au but. Heureusement, le dernier rempart répond présent, et bloque l'offensive d'une belle sortie.   
  • 43' : Sur un corner frappé par Max-Alain Gradel, Christopher Jullien s'impose dans les airs et place une tête puissante. Attentif, Mike Maignan repousse la plus belle opportunité toulousaine du premier acte. 

  

  • 50' : Alors que Max-Alain Gradel s'était un temps arraché pour gratter le ballon au coeur de la surface lilloise, Corentin Jean arrive en second couteau et provoque un penalty logique. Le capitaine ne tremble pas et permet aux siens de revenir dans la partie ! (1-1)
  • 51' : Sur un beau mouvement combiné, Thiago Mendes ose un enroulé depuis l'entrée de la surface. La frappe du Lillois passe largement au-dessus. 
  • 59' : Alors qu'il trouve un espace pour s'avancer, Thiago Mendes n'hésite pas et enchaîne avec une frappe au sol. Reynet, sur ses gardes, réalise un bel arrêt et ne relâche pas.  
  • 64' : Tout en provocation, Max-Alain entre dans la surface et va défier Dabila. L'Ivoirien efface son vis-à-vis puis s'écroule. Après consultation du VAR, Monsieur Millot désigne le point de penalty. Gamberger ne faisant pas partie du vocabulaire de notre capitaine, le TFC passe en tête ! (1-2)
  • 97' : Après sept minutes de temps additionnel (!!!), Monsieur Millot se décide enfin à donner le coup de sifflet final, et laisser nos Violets savourer ce succès acquis aux tripes !  


Les compositions   

 

LOSC : Maignan - Celik, Dabila, Ié, Ballo - Thiago Maia (puis Soumaré 82'), Thiago Mendes (c) - Bamba, Pepe, Ikone (puis Araujo 65') - Leao (puis Rémy 75') (ent : Christophe Galtier)

TFC : Reynet - Moubandje, Amian, M'bia (puis Diakité , Jullien, Sylla - Cahuzac, Garcia - Durmaz (puis Sidibé 79'), Jean (puis Dossevi 72'), Gradel (c) (ent : Alain Casanova)


La réaction de Max Gradel sur beIN Sports

 

"Ce n'est pas facile de frapper deux pénalty dans un même match mais quand on est le capitaine de son équipe, il faut prendre ses responsabilités dans les moments importants. C'est ce que j'essaye de faire.

C'était très important de relever la tête ce soir. Nous avions à coeur de rebondir après la déconvenue à Caen mardi. Nous savions que ça allait être difficile ici face à une belle équipe lilloise et qu'il allait falloir sortir ses tripes, se battre sur chaque ballon et ce que nous avons réussi à faire jusqu'à la fin.

Franchement, cette victoire nous fait beaucoup de bien ! En plus, nous avions un deal avec le Coach Casanova. Nous devions reprendre le 30 décembre mais, si nous l'emportions ce soir, nous gagnions un peu plus de vacances. Avec ces trois points, en plus d'être heureux et soulagés, nous reprendrons donc début janvier. (sourires)"

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus