"Un état d'esprit
remarquable"

Partager l'article
Publié le 03/09/2018 à 09h35
Modifié le 03/09/2018 à 09h35

À l'issue de la quatrième journée de championnat, et du succès des Violets à Guingamp, Alain Casanova a livré ses impressions :

"Je voulais faire renter un défenseur central après l’expulsion. Finalement, j’ai pris la décision d’attendre la mi-temps, car je me serais privé d’un changement vite dans le match. Je pense que nous avons réalisé le début de rencontre que nous souhaitions, en mettant de la vitesse face à une équipe actuellement en doute. Nous avons marqué ensuite logiquement à deux reprises, avant de davantage subir après l’expulsion de notre jeune défenseur central.

Ce soir nous avons montré énormément de vertus collectives, une organisation défensive rigoureuse, avec de la réussite et un très bon gardien. Ce dont je suis le plus fier ce soir, c’est cet esprit collectif remarquable. Concernant notre composition de départ, John Bostock s’était fait mal lors du dernier entraînement, et malgré un dernier test ce matin, nous n’avons pas souhaité prendre de risques. Ensuite, j’avais le choix entre deux récupérateurs ou deux numéros 10. Je savais que Guingamp allait mettre de l’intensité, et nous avons donc décidé de renforcer techniquement l’entre-jeu, pour bien sortir le ballon. Ces deux joueurs nous ont aussi permis de nous projeter plus facilement devant, avec trois offensifs rapides comme l’ont été nos joueurs.

Guingamp connaît actuellement des difficultés, et nous en avons profité. Ce match a validé l’état d’esprit et la cohésion de ce groupe. Aujourd’hui, rien n’est gagné, loin de là. Je ne connais même pas notre classement. On a beaucoup de travail, de choses à améliorer. Nous n’en sommes qu’à la quatrième journée. Aujourd’hui, je sais qu’on a fait un match qui me rend heureux pour l’équipe, le club, et les supporters ! "

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus