"Une forme de
coup d'arrêt"

Partager l'article
Publié le 13/01/2019 à 19h47
Modifié le 14/01/2019 à 18h06

Retrouvez la réaction d'Alain Casanova à l'issue de cette vingtième journée de Ligue 1, et du revers toulousain devant Strasbourg (1-2). 

"Il y a de la déception parce que notre début d’année était bon face à Nice. C’est une forme de coup d’arrêt. Le tournant du match reste l’arrêt de Sels sur la frappe de Moreira. Derrière on encaisse le deuxième but. Je respecte la victoire de Strasbourg, mais ce soir, on donne la victoire. On ne défend pas assez bien sur le peu de situations offensives obtenues par nos adversaires.

Sur le premier but, on est en difficulté sur deux glissades. On doit beaucoup mieux défendre pour espérer un meilleur championnat. C’est un coup d’arrêt, mais ça n’enlève rien à ce que l’équipe est capable de faire. Tout n’a pas été parfait, et on ne peut pas défendre de cette manière.

Je vois les choses de manière globale. La défense c’est 11 joueurs. Par rapport à ce qu’on voulait faire, on a respecté le plan, en combinant sur les côtés. Malheureusement, on n’a pas eu la justesse pour prendre l’avantage. Nous avons une forme d’efficacité qui n’est pas présente. Ce soir, le match se joue sur des détails. Strasbourg a été efficace, on doit être capable de mieux défendre.

Ce match face à Lyon sera très important, même s’il arrive très vite. Je ne pensais pas que le retour d’Ibrahim serait si rapide. Le fait qu’il revienne, qu’il puisse jouer 40 minutes, c’est une recrue de plus."

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus